11ème après PentecôteLien vers Homélie

11ème DIMANCHE APRÈS LA PENTECÔTE

EPHPHATA

Commission liturgique Octobre 2012

PRÆLEGENDUM
(ton 1)

Ch.      Dans son sanctuaire, Dieu rassemble ceux qui ont le même esprit. Il donne à son peuple force et puissance.

V.        Que Dieu se lève et ses ennemis seront dispersés,

Ch.      ceux qui le haïssent fuiront devant sa Face.

COLLECTE

Cél.     O Seigneur Jésus-Christ, Tu as créé l’homme de manière admirable, et plus admirablement encore, Tu l’as recréé.

Accomplis la volonté de ton Père et notre Père, et ouvre l’oreille de notre cœur pour connaître, avec tous les saints, quelle est la largeur, la hauteur, la longueur et la profondeur de ton amour pour l’homme, Toi qui vis, règnes et triomphes avec le Père et l’Esprit-Saint, aux siècles des siècles.

PREMIERE LECTURE
(Isaïe 35, 1-6a)

GRADUEL
(ton 5)

Ch.      Mon cœur a espéré en Dieu, Il m'a secouru et ma chair a refleuri ; aussi Le louerai-je de tout mon cœur.

V.        J'ai crié vers Toi, Seigneur, ô Dieu, ne reste pas en silence, ne t'éloigne pas de moi.

EPITRE
(1 Corinthiens 15, 1-10 a)

ALLELUIA
(ton 5)

V.        Célébrez Dieu, notre protecteur, par des cris d'allégresse, chantez des psaumes avec la cithare, en l'honneur du Dieu de Jacob.

EVANGILE
(Marc 7,31-37)

IMMOLATIO

Cél.     Il est vraiment digne de Te louer, de Te célébrer, de Te bénir, de Te rendre des actions de grâces en tout lieu de ta domination. Car Tu es un Dieu inexprimable, inconcevable, invisible, incompréhensible, existant de toute éternité, identique à Toi-même, ô Père de miséricorde, Dieu tout-puissant et éternel.

L'univers est l'œuvre de ta volonté. C'est Toi qui as formé l'homme et lui a insufflé ton souffle de vie. Il T'a abandonné, il s'est enfoncé dans la nuit, il a prêté l'oreille aux doctrines fabriquées, il a ignoré volontairement ton conseil salutaire, il est devenu sourd à tes commandements et muet pour Te louer.

Alors ton Verbe de vérité a ouvert les portes des oreilles, touché les cœurs et déposé le germe renouvelé de l'obéissance à ta sainte volonté. Le souffle vivifiant de ton Christ ranime la vie de l'esprit muet des hommes plongés dans la stupeur de l'ignorance. Les eaux de ta Sagesse, ô Père saint, purifient les langues de toute parole inique, et les délient pour proclamer ta gloire avec force et beauté.

Saisis d'admiration devant ton amour infini pour l'homme, nous joignons nos voix à celles des anges qui T'adorent, des dominations et des vertus qui Te louent, des trônes, des chérubins et des séraphins, serviteurs de ton abnégation, et avec toutes ces myriades bienheureuses, nous chantons l'hymne de la victoire en disant :

Site fondé par Père Guy Barrandon († 15 Octobre 2011)