Fête de la lumière incrééeLien vers Homélie

SAMEDI DES QUATRE-TEMPS DE PRINTEMPS

LITURGIE VESPÉRALE DU DEUXIÈME DIMANCHE DE CARÊME

FÊTE DE LA LUMIÈRE INCRÉÉE

RITE DE PÉNITENCE


Le célébrant porte la chape et l'étole violettes, les prêtres portent l'étole seule, les diacres portent l'étole violette sur la soutane. Les acolytes sont en aube. Les fidèles tiennent un cierge qu'ils allumeront à l'Évangile. Les célébrants se tiennent devant les portes saintes. Le lecteur dit le psaume 51 recto-tono (cf. Le Psautier liturgique).


Lec.     Aie pitié de moi, ô Dieu, dans Ta bonté...

Dia.     Prions le Seigneur !

Ts.         Kyrie eleison !


Le célébrant se tourne face au peuple :


Cél.   Dieu notre Sauveur, qui, par Ton prophète Nathan, as accordé le  pardon de ses péchés à David

pénitent, et qui as reçu la prière repentante de Manassé, reçois aussi, selon Ton habituel amour des hommes, Tes serviteurs qui se repentent des péchés qu'ils ont commis, et détournes-en les yeux, ô Toi qui pardonnes les péchés et passes sur les iniquités. Car c'est Toi qui as   dit : «Je ne désire pas la mort du pécheur, mais qu'il se convertisse et qu'il vive». C'est Toi qui as dit qu'il faut pardonner septante sept fois le péché. Tout comme Ta majesté est incomparable, Ta miséricorde elle aussi est sans borne ; car si Tu tiens compte des iniquités, qui pourra subsister ? Tu es le Dieu des pénitents, et nous Te rendons gloire, Père, Fils et Saint-Esprit, maintenant et toujours et aux siècles des siècles.

Ts.     Amen !


Le célébrant fait la confession générale (de Saint Basile le Grand, par exemple) :


Seigneur Jésus-Christ, notre Dieu, source de vie et d'immortalité, créateur de l'univers visible et invisible, Fils coéternel d'un Père sans commencement, et qui es toi-même sans commence-ment :

Toi qui, dans un excès de bonté, as, dans ces derniers temps, pris chair :

Toi qui as été crucifié et enseveli pour nous, ingrats et insensibles que nous sommes, qui as par Ton propre Sang, renouvelé  notre nature corrompue par le péché :

Toi-même, Roi immortel, accepte la pénitence de nous qui sommes pécheurs, incline vers nous Ton oreille et écoute-nous.

Nous avons péché, Seigneur, nous avons péché contre le ciel et contre Toi, et nous ne sommes pas digne de lever les yeux vers la hauteur de Ta gloire ; car nous avons irrité Ta bonté en violant Tes lois et en n'obéissant pas à Tes commandements.

Mais Toi, Seigneur, Tu es patient, longanime et très pitoyable ; aussi attendant patiemment notre conversion tu ne nous a pas laissés nous perdre avec nos péchés.

Toi, ô Ami des hommes, Tu as dis Toi-même par Ton prophète : en aucune façon Je ne veux la mort du pécheur, mais Je veux qu'il se convertisse et qu'il vive.

Tu ne veux pas, Seigneur, perdre l'œuvre de Tes mains, et Tu ne Te plais pas dans la ruine des hommes, mais Tu désires que tous soient sauvés et arrivent à la connaissance de la vérité.

Et nous, qui sommes indignes et du ciel et de la terre et même de cette vie passagère, nous qui sommes entièrement soumis au péché et qui avons été les esclaves de nos passions, nous qui avons souillé Ton image nous sommes pourtant Ton œuvre et formé par Toi, nous ne désespérons pas de notre salut, tout misérables que nous sommes, car nous sommes confiants dans Ta miséricorde sans bornes et nous nous approchons de Toi.

Reçois-nous donc, ô Christ ami des hommes, comme la femme pécheresse, le larron, le publicain et l'enfant prodigue, et délivre-nous du lourd fardeau de nos péchés.

Toi qui ôtes le péché du monde et qui guéris les maladies des hommes, Toi qui appelles et apaises ceux qui souffrent et sont accablés, Toi qui es venu appeler à la pénitence, non les justes, mais les pécheurs, purifie-nous de toute souillure du corps et de l'esprit.

Enseigne-nousà faire des œuvres saintes, dans Ta crainte.

Alors, ayant pour nous le bon témoignage de notre conscience, et recevant une parcelle de Tes dons sacrés, nous seront unis à Ton Corps et à Ton Sang, et nous T'aurons en nous, habitant et demeurant avec le Père et Ton Saint Esprit.

Oui, Seigneur Jésus-Christ notre Dieu ! Que la communion à Tes très purs et vivifiants Mystères ne soit ni notre jugement ni notre condamnation et que nous ne devenions pas malades d'âme et de corps en y participant indignement.

Mais accorde-nous de recevoir toujours jusqu'à notre dernier souffle cette parcelle de Tes Saints Dons sans encourir de condamnation ; qu'elle soit pour nous la communication du Saint Esprit, un viatique pour la vie éternelle, une acceptable justification devant Ton redoutable tribunal, afin qu'avec tous Tes élus, nous soyons aussi participants des biens incorruptibles que Tu as préparés pour ceux qui T'aiment, Seigneur. Tu es glorifié au milieu d'eux dans les sicles. Amen !

 Le célébrant donne l'absolution à chaque fidèle individuellement. Pendant les absolutions, on fait  silence. Lorsqu'elles sont terminées, un lecteur monte à l'ambon et chante la  première lecture,  pendant  laquelle les célébrants revêtent :

- Les prêtres : aube, étole et chasuble blanches ;

- Les diacres : aube, étole et dalmatique blanches.



ABSOLUTION


Cél.  Que le Dieu tout-puissant et miséricordieux t'accorde le pardon et la rémission de tes péchés,

et moi, prêtre indigne, par le pouvoir reçu des apôtres et de leurs successeurs, je te délie, ô mon enfant, de tous tes péchés, au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.

Pén. Amen !



PREMIÈRE LECTURE             Genèse 37 en entier.



PREMIER RÉPONS                       Psaume 4, 7-5                          Ton 2


Ch.      Fais briller sur nous la lumière de Ta Face, Seigneur / 

            Tu as mis dans mon cœur une joie débordante.

V.        Tremblez et ne péchez plus, /

             sur votre couche, méditez dans vos cœurs , puis silence !

             Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit


PREMIÈRE COLLECTE


Dia.      Fléchissons les genoux !           

S-D.     Levons-nous !

Dia.     Prions le Seigneur !

Ts.         Kyrie eleison !

Cél.     Nous Te rendons grâces,  Seigneur,  car Ta bénédiction paternelle nous  restitue l'honneur et

  la lumière de notre âme.

  Daigne, ô Père des lumières, nous instruire pour nous permettre d'entendre la voix de la            Sagesse appeler tous les hommes au Banquet pascal de Ton Fils, Jésus-Christ notre Seigneur, qui vit et règne avec Toi et Ton Esprit Saint aux siècles des siècles.

Ts.         Amen !


             Ordination des portiers.



DEUXIÈME LECTURE                   Exode 34, 29-35.



DEUXIÈME RÉPONS                       Psaume 27, 1-5  Ton 3


Ch.      Le Seigneur est ma lumière et mon salut, qui craindrai-je ? Le Seigneur est le rempart de ma vie, de qui aurais-je peur?

V.         Le Seigneur me cache dans le secret de Sa demeure / Il m'élève sur le roc.

             Gloire au Père...



DEUXIÈME COLLECTE


Dia.  Fléchissons les genoux !     

S-D. Levons-nous !


Dia.  Prions le Seigneur !

Ts.      Kyrie eleison !


Cél.  Ô Roi Jésus, notre péché est trop grand pour que nous puissions le  supporter ;  c'est pourquoi

Tu as voilé le regard de nos yeux. Lorsque le temps fut venu, c'est Ta propre splendeur que Tu as voilée pour T'approcher de nous et communier à la misère du monde déchu. Maintenant toutes les générations crient vers Toi et nous Te prions : restaure enfin la splendeur de Ta création ! Rends-nous dignes d'entrer dans le sanctuaire de notre cœur, là où Tu veux nous parler face à face. Car c'est Toi qui révèles le Père et donne l'Esprit Saint au monde qui est Tien, aux siècles des siècles.

Ts.     Amen !


Ordination des lecteurs



TROISIÈME LECTURE          1 Rois 19, 8-17


TROISIÈME RÉPONS              Psaume 36, 10   Ton 4


Ch.      Auprès de Toi est la source de vie / Dans Ta lumière nous voyons la lumière.

             Conserve Ta faveur à ceux qui Te révèrent / et Ta justice à ceux qui ont le cœur droit.

             Gloire au Père...


TROISIÈME COLLECTE


Dia.      Fléchissons les genoux !           

S-D.     Levons-nous !


Dia.     Prions le Seigneur !

Ts.         Kyrie eleison !


Cél.   Esprit-Saint, Seigneur et Maître des dons spirituels, nous Te supplions de briser les montagnes

de l'orgueil. Que tremble toute fausse stabilité, que la lumière de la Résurrection brille sur nous, que brûle toute vanité au feu éternel, et nous pourrons recevoir le souffle doux et subtil de Ton Conseil souverain. C'est Toi qui accomplis tout, donnes tout et vivifies tout ; et nous Te bénissons avec le Père et le Fils aux siècles des siècles.

Ts.     Amen !


             Ordination des exorcistes


QUATRIÈME LECTURE             Isaïe 60, 19-20.


QUATRIÈME RÉPONS                Psaume 50, 2-3              Ton 5


Ch.      De Sion beauté parfaite, Dieu resplendit / Il vient notre Dieu, Il ne reste pas en silence !

V.         Devant Lui brûle un feu dévorant / Autour de Lui se déchaîne la tempête.

             Gloire au Père...


QUATRIÈME COLLECTE


Dia.     Fléchissons les genoux !        

S-D.    Levons-nous !

Dia.     Prions le Seigneur !

Ts.         Kyrie eleison !

Cél.     Nous Te bénissons, Trinité Sainte, unique Divinité. Notre cœur se réjouit du pressentiment de

Ton règne, mais sans Toi, Seigneur, nous ne pouvons rien faire. Viens à notre aide : de Toi, par Toi et en Toi sont le salut et la gloire aux siècles des siècles.


Ordination des acolytes.


CINQUIÈME LECTURE (composée)             Daniel 3, 49-88

ET CINQUIÈME RÉPONS (ton antique)


Lect.Lecture du Livre de Daniel le prophète. L'Ange du Seigneur était descendu dans la fournaise

avec Azarias et ses compagnons, et il écartait de la fournaise la flamme de feu. Il fit souffler au milieu de la fournaise comme un vent de rosée, et le feu ne les toucha même pas, il ne les blessa pas et ne leur causa pas le moindre mal. Alors ces trois hommes, comme d'une seule bouche, louaient, glorifiaient et bénissaient Dieu dans la fournaise en disant :

«Tu es béni, Seigneur, Dieu de nos pères, digne d'être loué, glorifié et exalté à jamais !

Tu es béni est Ton Nom, saint et glorieux, digne de suprême louange et d'exaltation à jamais !

Tu es béni sur le trône de Ton royaume, digne de suprême louange et d'exaltation à jamais !

Tu es béni Toi dont le regard pénètre les abîmes, et qui es assis sur les Chérubins, digne de louange et de suprême exaltation à jamais !

Tu es béni au firmament du ciel, digne de louange et de gloire à jamais !


Élevant la voix :


Toutes les œuvres du Seigneur, bénissez le Seigneur !


Le chœur chante alors ad libitum «Bénissez le Seigneur», pendant que le lecteur continue :


Cieux, eaux suspendues dans les espaces célestes,

puissances du Seigneur,

soleil et lune,

étoiles du ciel,

pluies et rosées,

vents que Dieu déchaîne,

feux et chaleurs,

froids et frimas,

rosée et givre,

gelée et frimas,

glaces et neiges,

nuits et jours,

lumière et ténèbres,

éclairs et nuées ténébreuses,

que la terre bénisse le Seigneur, qu'elle Le loue et L'exalte à jamais !


Montagnes et collines,

plantes qui croissez sur la terre,

fontaines, mers et fleuves,

monstres marins et tout ce qui se meut dans les eaux,

oiseaux du ciel,

bêtes sauvages et troupeaux,

enfants des hommes,

qu'Israël bénisse le Seigneur, qu'il Le loue et L'exalte à jamais !


Prêtres du Seigneur,

serviteurs du Seigneur,

esprits et âmes des justes,

saints et humbles de cœur,

Ananias, Azarias et Misaël !»

Bénissons le Père et le Fils et le Saint-Esprit,

louons-Le et exaltons-Le à jamais !

Ch.   Bénissez le Seigneur !



CINQUIÈME COLLECTE


Dia.   Fléchissons les genoux !

S-D.    Levons-nous !


Dia.    Prions le Seigneur !

Ts.       Kyrie eleison !


Cél.   Nous Te prions, Père Tout-Puissant, Dieu caché à nos regards, accorde à nos âmes, durant cette

quarantaine salutaire, de s'élever jusqu'à Ta montagne sainte, et de contempler selon nos forces la lumière de Ta gloire prééternelle. Qu'elle nous aide à supporter, sans tomber dans la révolte, le joug de la croix, afin d'entrer dans une joie pure dans la radieuse nuit de la Résurrection de Ton Fils, notre Seigneur Jésus-Christ, en qui Tu mets toute Ta complaisance. Par Lui, dans l'Esprit-Saint, T'appartiennent gloire, honneur et adoration, maintenant et toujours, et aux siècles des siècles.

Ts.     Amen !



GRADUEL Ton 6               Psaume 43, 3-4


Ch.      Envoie ta lumière et ta vérité /

            elles me guideront et me conduiront à ta montagne sainte et  à tes tabernacles.

V.         Ainsi je parviendrai à l'autel de Dieu /  de Dieu qui fait la joie de ma jeunesse.


             Ordination des sous-diacres.



LECTURE APOSTOLIQUE                1 Thessaloniciens 4, 1-8


PSAUME LUCERNAIRE                                                     Ton 2


ÉVANGILE                                                Matthieu 17, 1-9

CANTIQUE DE L'APOCALYPSE

Ch.      Saint ! Saint ! Saint ! le Seigneur Dieu Tout-Puissant,

             Celui qui était...



LITANIES                Selon l'ordinaire


POST-PRECEM     Selon l'ordinaire


SYMBOLE DE LA FOI


PRÉFACE DE L'OFFERTOIRE (parlé devant les portes saintes)


Cél.   Durant le cours de cette quarantaine, que le printemps chasse le sommeil  hivernal et que la

nature retrouve sa fécondité. Que dans l'abstinence nos corps bourgeonnent d'une joie nouvelle, et que nos âmes, réveillées par la pénitence, se renouvellent en Celui qui a vaincu la mort.

          C'est pourquoi, bien-aimés frères et sœurs, invoquez avec moi l'Esprit-Saint, afin qu'Il me communique Sa vertu ineffable, et que moi, prêtre indigne, j'ose apporter la sainte oblation de notre Seigneur Jésus-Christ, car en vérité c'est Lui qui offre et qui est offert, qui reçoit et qui Se distribue, coéternel au Père et au Paraclet, dans tous les siècles des siècles.

Ts.     Amen !



COLLECTE DE L'OFFERTOIRE (Secrète)  Selon l'ordinaire



GRANDE ENTRÉE  Selon l'ordinaire

             Ordination des prêtres.


DIPTYQUES  

Selon l'ordinaire ; le diacre ajoutera à la fin de la liste des saints le nom de saint Grégoire Palamas.



COLLECTE POST-NOMINA


Cél.   Seigneur Jésus, Dieu bon et bienveillant, reçois ces offrandes que nous Te  présentons pour les

vivants et les morts que nous avons commémorés, et pour ceux que nous avons oubliés par défaillance ou par ignorance.

          Tu connais tous ceux qui ont besoin de Ta miséricorde, et, nous Te le demandons, ouvre l'espace de la vraie pénitence, à nous, pécheurs possédés et rétrécis par la multitude de nos péchés, Toi seul Sauveur du monde, Ami de l'homme, co-éternel au Père et au Paraclet.

À Toi, louange, sagesse, honneur, puissance, force et action de grâce, aux siècles des siècles.

Ts.     Amen !



BAISER DE PAIX


Cél.   Seigneur Jésus-Christ, riche en miséricorde, donne-nous la paix ; aie pitié de nous ;

 à Toi louange aux siècles des siècles. Amen !



CANON EUCHARISTIQUE


IMMOLATIO


Cél.     Il est véritablement digne et juste,  équitable et salutaire, de Te rendre grâce en tous temps et

en tous lieux, Seigneur Saint, Père Tout-Puissant, Dieu Éternel.

          Au commencement, Tu créas par Ton Verbe le ciel et la terre, et par le mouvement ineffable de Ton Esprit Saint, Tu leur communiquas la vie et l'existence, mais la terre était vide et informe ; alors Tu commandas et la lumière jaillit de l'abîme, éclairant le monde.

             Les anges la virent, et applaudirent dans un transport de joie l'ordonnance de Ton œuvre, dansant devant Ta  Face dans un éclat d'admiration, et se répétant les uns aux autres : «Regardez la sagesse du Créateur, la beauté naissante de la terre sortie comme nous du néant !».

          Au milieu des temps, Ton Fils bien-aimé, Unique Engendré, Verbe devenu chair, choisit trois disciples, parmi les hommes tombés dans les ténèbres d'incrédulité.

          Il les prend à l'écart et, en présence de Moïse et d'Élie, appelés par Toi des ombres des temps révolus, Il manifeste la Lumière incréée, énergie de Ta divinité, lumière non tirée des ténèbres par Ta volonté puissante, mais sortie de l'abîme de Ton Essence.

          Et l'homme, par ses yeux mortels, vit la beauté de Ta nature, la splendeur de Ta gloire inaccessible, qui, ô étrange miracle, se communique à la création, la transfigure et la déifie.

          Saisis d'admiration et de crainte, s'unissant aux myriades d'anges, archanges, principautés, puissances, forces, seigneuries, aux chœurs des trônes éclatants, des chérubins flamboyants et des séraphins aux yeux nombreux, le genre humain proclame Ton amour pour nous, pécheurs, ô Père de divinité en disant :



SANCTUS



POST-SANCTUS


Cél.  Béni soit Celui qui vient au Nom du Seigneur, Dieu de science, Seigneur qui manifeste Ses

œuvres admirables et règle tout avec suavité.

          Exalté au-dessus des mortels, le Seigneur est Son Nom.

          Il est le vrai Pain vivant descendu du ciel vers Sa créature affamée pour la servir et Se faire Lui-même sa nourriture de vie.

          C'est Lui qui a nourri le peuple au désert avec des parcelles de pain.

          C'est Lui qui, par Moïse et par Élie, inaugura le jeûne de quadragésime.

          C'est Lui qui est venu parmi nous, et qui a accompli dans l'infirmité de notre corps le jeûne total de quarante jours.

          Que Sa vertu nous communique le courage de jeûner sans que la chair ni le sang ne dressent d'obstacles devant nous, et, imitant Son abstinence, avec l'adoucissement du repas vespéral, que nous devenions semblables à Lui par le nombre sacré de quarante.

          C'est par Lui, notre Seigneur Jésus-Christ, que nous avons accès à la vie, par Sa Passion librement consentie, à la veille de laquelle Il prit du pain dans Ses mains saintes et vénérables, leva les yeux au ciel vers Toi, Père Saint, Dieu Tout-Puissant et Éternel, rendit grâces, le bénit + , le rompit et le donna à Ses apôtres et disciples en disant :



INSTITUTION, ANAMNÈSE, ÉPICLÈSE. Selon l'ordinaire.



POST-ÉPICLÈSE (Missale Gothicum XI)


Cél.  Accepte, Seigneur, ces offrandes de notre dévotion ; que par l'action de  Ton Esprit, elles

sanctifie notre jeûne  nous obtiennent l'indulgence de Ta consolation, par Celui qui  + sanctifie tout, qui + bénit tout et qui + distribue tout, à Toi Père Tout-Puissant et au Verbe fidèle et véridique, et à l'Esprit-Saint sanctificateur, conviennent tout honneur, toute gloire et adoration, maintenant et toujours et aux siècles des siècles.

Ts.     Amen !


             Ordination des diacres.


FRACTION DU PAIN                                                          Ton 2


Ch.      La Sagesse a bâti sa maison, Elle a taillé ses sept colonnes, elle a immolé...



PRIÈRE DOMINICALE


Dia.  Prions !

Cél.   Non selon nos mérites, Père saint, mais par obéissance au commandement de Jésus-Christ,

Ton Fils, notre Seigneur, nous osons dire :

Ts.     Notre Père...



LIBERA NOS


Cél.   Délivre-nous des attaques du malin, donne-nous des larmes de pénitence et pardonne nos

 iniquités, car c'est à Toi qu'appartiennent le règne, la puissance et la gloire, aux siècles des siècles.

Ts.     Amen !



TRIPLE ÉLÉVATION DES DONS


Cél.   Agneau de Dieu qui ôtes le péché du monde,

Ts.      aie pitié de nous !


Cél.   Les Choses saintes aux saints !

Ts.      Un seul est Saint...



BÉNÉDICTION DES FIDÈLES - parlé


Dia.   Inclinez la tête pour recevoir la bénédiction !

Ts.       Devant Toi, Seigneur !


Cél.  Dieu Tout-Puissant, Tu créas toutes choses par Ta sagesse, par Ton ineffable providence et Ta

grande bonté, Tu nous conduis à ces jours vénérables de purification de nos âmes et de nos corps, de maîtrise de nos passions, d'espérance de notre résurrection. Après quarante jours, Tu as gravé pour Ton serviteur Moïse les caractères divins sur les tables de la Loi, bénis cette famille qui est Tienne et qui courbe le front devant Toi, accorde-lui dans Ta bonté de mener le bon combat,

Ts.       Amen !


Cél.   de poursuivre le cours du jeûne,                                                 Ts             Amen ! 

Cél.   de garder une foi intègre,                                                         Ts             Amen ! 

Cél.   de fouler les têtes des dragons invisibles,                     Ts             Amen ! 

Cél.   d'être victorieuse du péché,                                                          Ts             Amen !

Cél.   d'arriver sans condamnation au terme de ce temps,            Ts             Amen !

Cél.   et d'adorer Ta sainte Résurrection.                                        Ts             Amen !


ANTIENNES DE COMMUNION


COMMUNION des célébrants : (Ps 5, 1)

«Entends mon cri, sois attentif...»

On reprendra cette antienne accompagnée des versets du psaume 5 autant de fois qu'il sera nécessaire.



COMMUNION des fidèles          

             (Selon l'ordinaire : «Goûtez et voyez...»)



TRICANON


Cél.      Seigneur, répands Ta bénédiction  +  et Ta grâce sur ceux qui ont communié avec foi.

V.         Je bénirai le Seigneur en tout temps,

Ch.      Sa louange sera toujours dans ma bouche...


Cél.     Le Seigneur soit toujours avec vous !

Ts.         Et avec ton esprit. Nourris par le pain céleste...



POST-COMMUNION


Dia.  Le Dieu des vertus célestes nous a accordé par Ses divins et immortels  sacrements, bien-aimés

frères, plus que ce que nous avions demandé ou mérité, rendons-Lui des actions de grâce en Le suppliant de nous combler de Sa miséricorde sans fin, nous qui n'avons l'assurance ni de nos mérites, ni de nos vertus. Prions le Seigneur !

Ts.     Accorde, Seigneur !

Cél.   Seigneur et Maître de ma vie, l'esprit d'oisiveté, de découragement, de domination et de parole

facile, éloigne de moi. L'esprit de pureté, d'humilité, de patience et de charité, donne à Ton serviteur ! Oui, Seigneur et Roi, donne-moi de voir mes fautes e de ne pas juger mon frère, car Tu es béni dans les siècles des siècles.

Ts.     Amen !



MAGNIFICAT


PRÉFACE aux fidèles :


Cél.   Magnifions la Mère de Dieu, mère de lumière !


Ant.  Lorsque Tu T'es transfiguré sur la montagne, Tu as montré à Tes disciples Ta  gloire, autant          qu'ils pouvaient la supporter,  ô Christ notre Dieu ! Afin que Te voyant sur la croix, ils sachent que

  Ta Passion est volontaire, et qu'ils annoncent au monde que Tu es la splendeur du Père.

Cant.   Mon âme magnifie...



RENVOI                       (selon l'ordinaire) 

Si l'on n'a pas la possibilité de célébrer la liturgie le samedi soir, on la reportera au dimanche matin, précédée du rite de pénitence. Il n'y aura pas de laudes, et l'on suivra l'ordo suivant :



RITE DE PÉNITENCE


TRISAGION, KYRIE


COLLECTE (5ème collecte)


LECTURES - Les quatre premières lectures avec leurs répons et l'épître)


TRAIT (Ps. 103/10 et 79/8-9)


Ch.   Seigneur, ne nous traite pas selon les péchés que nous avons commis et ne nous châtie

          pas  selon nos iniquités !

Seigneur, ne garde pas le souvenir de nos iniquités passées, hâte-Toi, préviens-nous de Tes miséricordes,  car notre misère est grande. Aide-nous,  ô Dieu Sauveur, et pour l'honneur de Ton Nom, délivre-nous, Seigneur, et pardonne-nous nos péchés, pour l'honneur de Ton Nom.



ÉVANGILE


                    Suite p. 79, à partir du Cantique de l'Apocalypse, etc.    On omet le Magnificat.



Site fondé par Père Guy Barrandon († 15 Octobre 2011)