3ème après PentecôteLien vers Homélie

3ème DIMANCHE APRÈS PENTECÔTE

La brebis perdue

Commission liturgique Octobre 2012

PRAELEGENDUM
(ton 3)

Ch.      Avant d'avoir été humilié, je me suis égaré, il m'est bon     d'être humilié afin que j'apprenne tes commandements.

V.        Je me suis égaré comme une brebis perdue.

Ch.      Cherche ton serviteur, Seigneur, car je n'oublie pas tes commandements.

COLLECTE

Cél.     Le joug du péché ayant perdu et égaré l’homme dans la création, sans guide et sans pasteur, Tu quittes, Seigneur, à l’heure ténébreuse, ton trône de gloire et les demeures célestes pour chercher, trouver et ramener à Toi cette humanité.

Nous T’en prions, ô Pasteur qui es parmi nous, convoque tes anges à la fête perpétuelle de la rénovation et de la résurrection de nos âmes et de nos corps, afin que nous puissions chanter en vérité, avec les cieux : ô Trinité sainte, gloire à Toi aux siècles des siècles.

PREMIERE LECTURE
(Ezéchiel  34, 7-16a)

GRADUEL
(ton 7)

Ch.      Prête l'oreille, Berger d'Israël, Toi qui conduis Joseph comme un troupeau.

V.        Parais dans ta splendeur, Toi qui es assis sur les chérubins.

EPITRE
(1 Pierre 5, 6- 11)

ALLELUIA
(ton 7)

V.        Réveille ta force et viens à notre secours.

EVANGILE
(Luc 15,1-10)

IMMOLATIO

Le célébrant a le choix entre les deux immolatios suivantes :

Cél. Il est vraiment digne et juste, équitable et salutaire, de Te rendre grâce en tout temps et en tout lieu, Seigneur saint, Père tout-puissant, Dieu éternel, ineffable, indescriptible, invisible et immuable.

Dans ton insondable amour, Tu as donné la liberté à l'homme, afin qu'il Te nomme librement, Toi seul bon et source de toute vie. Quand il s'est égaré loin de Toi, Tu ne l'as pas rejeté à jamais, Tu as veillé sur lui de multiples façons, puis Tu as envoyé dans le monde ton Fils bien-aimé.

Sans rien perdre de l'essence divine qu'Il partage avec Toi, ô Père, Il a laissé les cieux, Il est venu vers nous, Il a revêtu notre humanité. Prenant la brebis perdue sur ses épaules, Il l'amène vers les pâturages de ta grâce inépuisable.

O joie inexprimable ! Tu élèves notre nature portée par le Fils de l'homme, le nouvel Adam, et Tu lui fais traverser les nonante-neuf cercles angéliques pour l'asseoir à ta droite.

Que nos voix confessantes s'unissent à celles des armées célestes qui se réjouissent de ta miséricorde et louent ta gloire en Te disant :

Ou :

Cél. Il est véritablement digne et juste, équitable et salutaire, de Te rendre grâce en tout temps et en tout lieu, ô Dieu incompréhensible, insaisissable, indéfinissable, invisible et immuable, Père saint, Dieu tout-puissant et éternel.

Les anges Te servent fidèlement, mais l'homme s'éloigne de ta volonté, éprouve la faim et la soif, loin de ta Face. O Père de tendresse et de pardon, en voyant l'homme égaré, Tu te presses à sa rencontre et Tu envoies ton Verbe sur la terre. Homme parmi les hommes, Il prend l'humanité sur ses épaules, Il l'enveloppe de l'amour de ton Esprit, Il la joint aux vertus célestes et Il l'élève auprès de Toi dans ton royaume.

Les mondes visible et invisible s'étonnent de voir glorifié et porté au dessus des séraphins et des chérubins Celui qui bondit du tombeau et des profondeurs de l'Hadès, le Fils de l'homme ressuscité d'entre les morts, portant avec Lui notre humanité glorifiée.

Et Toi, ô Père, de répondre : « soyez dans la joie, vous tous mes amis fidèles, réjouissez-vous, car je l'ai retrouvée, ma brebis perdue, la voici auprès de Moi par la grâce de mon Esprit ».

Et nous, tes brebis raisonnables, rassemblés dans ton Eglise autour du Bon Pasteur, nous unissons nos voix à celles de tes esprits incorporels, nous proclamons ton Nom dans un transport d'allégresse en jubilant et en chantant :

CHANT DE COMMUNION DU CLERGÉ
(ton 8)

Ch.      Israël est une brebis égarée que les lions ont chassée mais le Seigneur la ramène dans sa demeure. Son âme se rassasie sur la montagne d'Ephraïm dans Galaad.

Site fondé par Père Guy Barrandon († 15 Octobre 2011)