QUATRIÈME DIMANCHE DE CARÊME

LÆTARE

LITURGIE


PRÆLEGENDUM

Ch.  Réjouis-toi, Jérusalem, vous tous qui l'aimez, rassemblez-vous !

V.    Tressaillez de joie avec elle, vous qui avez été dans la tristesse /

        afin que vous soyez rassasiés à la mamelle de vos consolations.

        Gloire au Père...


TRISAGION & KYRIE (Selon l'ordinaire).


COLLECTE

Cél. Fais, nous T'en supplions, ô Seigneur notre Dieu, que fortifiés et soutenus dans nos faiblesses      par la consolation de Ta grâce, nous parvenions à cette liberté intérieure promise à Tes enfants, nous Te le demandons au nom de Celui qui vit et règne avec Toi en l'unité du Saint-Esprit dans tous les siècles des siècles.


GRADUEL

Ch. Je me suis réjoui de ce qui m'a été dit : nous irons dans la maison du Seigneur.

V.   Que la paix soit dans tes forteresses /

       et l'abondance dans tes tours !


ÉPÎTRE  - Galates 4, 22-31.


TRAIT

Ch.  Devant Ta Croix, nous nous prosternons, ô Maître, et Ta Sainte Résurrection, nous la chantons !

V.     Toi seule, ô Croix, Tu es digne de supporter le Roi des cieux, notre Seigneur.


ÉVANGILE Jean 6, 1-15.


LITANIES (Selon l'ordinaire).


PRÉFACE DE L'OFFERTOIRE

Cél. Bien-aimés frères, comme des enfants de lumière, marchons dans le Seigneur à travers le monde pervers, cultivons en nos coeurs la bonté, la justice et la vérité, repoussant par le jeûne de cette sainte quarantaine l'ombre des ténèbres, la malveillance, la calomnie, le mensonge et toute impureté ; invoquez avec moi l'Esprit-Saint...


SECRÈTE

Cél.  Que cette offrande, Seigneur, nous purifie de nos péchés, que le corps, l'âme et l'esprit de Tes serviteurs soient habités, sanctifiés, déifiés par Ton Esprit-Saint, terreur des ennemis de notre salut.


POST-NOMINE

Cél.  Seigneur Jésus, Dieu bon et bienveillant, reçois ces offrandes que nous Te présentons pour les vivants et pour les morts que nous avons commémorés et pour ceux que nous avons oubliés par défaillance ou par ignorance. Tu connais tous ceux qui ont besoin de Ta miséricorde et, nous Te le demandons, ouvre-nous pécheurs possédés et rétrécis par la multitude de nos péchés, l'espace de la vraie pénitence, Toi seul Sauveur du monde, Ami de l'homme, co-éternel au Père et au Paraclet.

À Toi, louange, sagesse, honneur...


BAISER DE PAIX

         Pendant que le chœur chante, le célébrant dit à voix basse :

Cél.  Seigneur, Jésus-Christ, riche en miséricorde, donne-nous

         la paix ; aie pitié de nous ; à Toi, louange dans les siècles des siècles. Amen !


IMMOLATIO

Cél.  Il est véritablement digne et juste, équitable et salutaire, de Te rendre grâces en tous lieux et en tous temps, mais spécialement aujourd'hui car les Pâques s'approchent et les mamelles de notre Mère l'Église sont gonflées pour allaiter les néophytes, et les eaux sanctifiées par l'Ichtys céleste se mettent en mouvement, attendant la régénération des peuples convertis, ô Dieu incompréhensible, insaisissable, indéfinissable, immuable, Père Saint, Tout-Puissant et éternel. Créateur et Nourricier de l'univers, merveilleuse est Ta Sagesse. Elle donne la nourriture en son temps à chaque être vivant. Elle instruit l'homme à cultiver le blé, Elle réjouit son cœur par le jus de la vigne.

Lorsque Ta Sagesse prit notre corps, habita parmi nous, Elle nous montra des prodiges plus merveilleux encore : Elle rompit cinq pains et en nourrit environ cinq mille catéchumènes et la multitude était rassasiée. Mais ne cessant pas de nous émerveiller, Elle préparait ses disciples, par ce miracle de Sa puissance divine, au plus grand sacrement de Son abnégation et de Son amour pour l'homme, à la communion ineffable à Son propre Corps et à Son propre Sang, au banquet de l'Agneau pascal qui communique au monde la vie éternelle et à l'Église Sa propre divinité.

Dans un transport de joie, l'adoration perpétuelle, les Anges Te chantent, les Archanges Te servent, les Principautés se prosternent et toute l'Armée céleste célèbre Ton Nom Saint en Te disant :


SANCTUS


POST-SANCTUS

Cél.  Béni soit Celui qui vient au Nom du Seigneur. Il est le Dieu de science, le Seigneur qui manifeste Ses œuvres admirables et règle tout avec suavité. C'est Lui qui est venu parmi nous et qui dans l'infirmité de notre corps, accomplit le jeûne total de quarante jours. Que sa vertu nous communique le courage de l'abstinence, et que nous devenions semblables à Lui par le nombre sacré de quarante. C'est Lui, notre Seigneur Jésus-Christ, qui, la veille de Sa Passion...


LIBERA NOS

Cél.  Délivre-nous des attaques du malin, donne-nous des larmes de pénitence et pardonne-nous nos iniquités, car c'est à Toi qu'appartiennent le règne, la puissance et la gloire aux siècles des siècles.


TRIPLE ÉLÉVATION DES DONS

Cél.  Agneau de Dieu, qui ôtes le péché du monde,

Ts.    aie pitié de nous.


BÉNÉDICTION DES FIDÈLES

Cél.  Dieu Tout-Puissant, Tu créas toutes choses par Ta Sagesse.

Par Ton ineffable providence et Ta grande bonté, Tu nous conduis à ces jours vénérables de purification de nos âmes et de nos corps, de maîtrise de nos passions, d'espérance de notre résurrection. Après quarante jours, Tu as gravé pour Ton serviteur Moïse les caractères divins sur les tables de la Loi, bénis cette famille qui est Tienne et qui courbe le front devant Toi, accorde-lui dans Ta bonté de mener le bon combat,

Ts. Amen !

de poursuivre le cours du jeûne,

Ts. Amen !

de garder une foi intègre,

Ts. Amen !

de fouler les têtes des dragons invisibles,

Ts. Amen !

d'être victorieuse du péché,

Ts. Amen !

d'arriver sans condamnation au terme de ce temps,

Ts. Amen !

           + et d'adorer Ta sainte Résurrection,

Ts.   men !


COMMUNION DU CLERGÉ

Ch. Entends mon cri, sois attentif à l'accent de ma prière, mon Roi et mon Dieu, car c'est Toi que j'implore, Seigneur !


COMMUNION DES FIDÈLES

Ch. Jérusalem est édifiée comme une cité harmonieusement rassemblée. Vers elle montent les tribus du Seigneur, pour glorifier Ton Nom, Seigneur !

Goûtez et voyez...


TRICANON

Ch.  Je bénirai le Seigneur en tous temps...


POST-COMMUNION

Dia.  Le Dieu des vertus célestes nous a accordé par ces divins et immortels sacrements, bien-aimés frères, plus que nous avions demandé ou mérité. Rendons-Lui des actions de grâces en Le suppliant de nous combler de Sa miséricorde sans fin, nous qui n'avons l'assurance ni de nos mérites, ni de nos vertus. Prions le Seigneur !

Ts.  Accorde, Seigneur !

Cél. De toute faute, de tout danger et de toute attaque de l'ennemi, délivre-nous, Seigneur, Toi qui nous as donné de communier à ce grand et redoutable mystère, à Toi louange, adoration, ô Triple Lumière, dans les siècles des siècles.

Ts.  Amen !

Site fondé par Père Guy Barrandon († 15 Octobre 2011)