5ème après PentecôteLien vers Homélie

5ème DIMANCHE APRÈS PENTECÔTE

L'OFFRANDE AGREABLE A DIEU

Commission liturgique Octobre 2012

PRÆLEGENDUM
(ton 1)

Ch.      Exauce, Seigneur, ma voix qui crie vers Toi, sois mon aide, ne m’abandonne pas, ne me méprise pas, ô Dieu de mon salut.

V.        Le Seigneur est ma lumière,

Ch.      Le Seigneur est mon salut, qui craindrai-je ?

COLLECTE

Cél.     Seigneur saint, Père miséricordieux, par amour Tu as tiré l’univers du néant. Par amour Tu as façonné l’homme à ton image. Par un amour plus grand encore, Tu as envoyé ton Fils unique pour réconcilier avec Toi l’homme subjugué par l’esprit de division.

Envoie-nous ta grâce, afin que nos cœurs s’emplissent d’amour fraternel, de compassion et d’humilité, que nous parvenions à rendre le bien pour le mal et la bénédiction pour l’injure, et qu’ainsi la charité triomphe de toute discorde.

Nous Te le demandons par Jésus-Christ, ton Fils Notre Seigneur, qui vit et règne avec Toi et l’Esprit-Saint, un seul Dieu aux siècles des siècles.

PREMIERE LECTURE
(Ecclésiastique 27,30 à 28, 7)

GRADUEL
(ton 5)

Ch.      O Dieu, sois notre protecteur, jette un regard sur tes serviteurs.

V.        Seigneur, Dieu des armées, exauce les prières de tes serviteurs.

EPITRE
(1 Pierre 3, 8-17)

ALLELUIA
(ton 5)

V.        Seigneur, le roi se réjouira dans ta force, Il tressaillira        d'une vive allégresse parce que Tu l'auras sauvé.

EVANGILE
(Matthieu 5, 20-24)

IMMOLATIO

Cél.     Il est vraiment digne et juste, équitable et salutaire, de Te rendre grâce en tout temps et en tout lieu, Seigneur saint, Père tout-puissant, Dieu éternel, ineffable, indescriptible, invisible et immuable, par le Christ notre Seigneur.

Tu envoies ton Fils bien-aimé en offrande pour sauver le monde, et Tu demandes à l'homme de se réconcilier avec son frère avant de présenter l'offrande eucharistique. Comment pourrions-nous Te louer en haïssant notre prochain ? Comment Te bénir, Père très saint, en maudissant notre frère ? Comment Te rendre grâces en esprit et en vérité, sans voir en tout homme l'image de ton Fils ? Plus nous bénissons notre frère, plus nous héritons de ta bénédiction.

C'est pourquoi avec les anges et les archanges, avec les trônes et les dominations, nous chantons l'hymne de la victoire, sans cesse, en Te disant :

Site fondé par Père Guy Barrandon († 15 Octobre 2011)