Vigiles de l'ascensionLien vers Homélie

VIGILES DE L'ASCENSION



LITURGIE DU MERCREDI


Si l'on n'a pas béni la terre le jour de la saint Marc, le 25  avril, ou le lundi ou le mardi des Rogations, on bénit ce jour-là, pendant la procession (voir Rogations page 4).

Le clergé est en ornements violets. On commence par les litanies majeures (voir page 4).

Après  « Christ, exauce-nous », le célébrant se tourne vers les fidèles en disant  :


Cél.    Le Seigneur soit toujours avec vous !

Ts.      et avec ton esprit.


Dia.   Prions le Seigneur !



PREMIÈRE COLLECTE


Cél.   Nous Te supplions, Dieu tout-puissant, en la bonté duquel nous mettons notre       

        confiance dans nos afflictions, fortifie-nous par ta protection contre toute tentation,

        par ton Fils ressuscité, dans l'Esprit-Saint, aux siècles des siècles.


Pendant la première lecture, les célébrants revêtent les ornements blancs.



PREMIÈRE LECTURE           Zacharie 14, 4 et 8-11



DEUXIÈME COLLECTE


Cél.   Accorde-nous, ô Dieu puissant qui nous as ressuscités dans le Christ et avec le Christ, de chercher avec une telle ardeur les choses d'en haut, que nous puissions, par ta grâce, siéger dans les lieux célestes avec Lui et être transformés à son Image de gloire en gloire, par l'action du Saint-Esprit. Nous Te le demandons  par Jésus-Christ ton Fils, notre Seigneur, qui vit et règne avec Toi dans le Saint-Esprit, dans les siècles des siècles.

Ts.      Amen !



GRADUEL du jour.


             Voir dans les vêpres le répons du jour.



DEUXIÈME LECTURE          Apocalypse 21, 1-27



COLLECTE du saint patron de l'église.



GRADUEL  de l'Ascension



TROISIÈME LECTURE          Éphésiens 4, 7-13



PSAUME LUCERNAIRE - Ton 5



ÉVANGILE                                   Jean 17, 1-11


Les litanies et le credo sont omis.



PRÉFACE DE L'OFFERTOIRE


Cél.  Ayant accompli l'économie divine, Jésus-Christ notre Dieu et Seigneur, né de la vierge Marie, baptisé par Jean, reçu par le publicain, écouté par la prostituée, haï par les prêtres et son peuple, confessé par les enfants, trahi par son apôtre, renié par Pierre, abandonné par les siens, crucifié par ceux qu'Il aimait, Il a brisé l'orgueil de l'ennemi, rempli de sa lumière l'enfer, libéré les prisonniers, Il est ressuscité le troisième jour, et Il S'est manifesté pendant quarante jours à ses amis, les initiant aux mystères du salut. Aujourd'hui, Il revient vers son Père qu'Il n'a jamais quitté, l'anneau de fer se referme, tout est inondé par sa présence, le ciel, la terre et l'enfer ; partout est proclamé : Dieu est devenu homme, l'homme est déifié !

Bien-aimés frères, invoquez avec moi l'Esprit que le Christ nous a promis en exaltant notre nature par son Ascension, afin qu'Il me communique sa vertu ineffable, et que moi, prêtre...


CHANT D'OFFERTOIRE


Ch.    Lumière joyeuse...



SECRÈTE


Cél.  Seigneur, Tu as reçu l'offrande de notre nature glorifiée par ton Fils notre Seigneur ; nous T'en supplions, envoie en retour sur l'oblation de ton Église et sur ton peuple, la grâce céleste de ton Esprit Consolateur, pour la gloire de ton Nom, aux siècles des siècles.



POST-NOMINE


Cél.   Seigneur Jésus, Dieu tout-puissant, Libérateur des âmes du joug de la mort, amène tous ceux pour lesquels nous Te prions, les vivants et les morts, dans ton Royaume céleste, Toi seul Sauveur du monde, Ami de l'homme, coéternel au Père et au Paraclet.              

À Toi louange, bénédiction, sagesse, honneur, puissance, force et action de grâces aux siècles des siècles.



BAISER DE PAIX



CANON EUCHARISTIQUE (page 51 de l’ordinaire)



IMMOLATIO


Cél.  Il est vraiment digne et juste, équitable et salutaire, de Te rendre grâces en tout temps et en tous lieux, Seigneur Saint, Père tout-puissant et éternel, par le Christ notre Seigneur, Lui qui est mort pour nos péchés et ressuscité pour notre justification. Il monte au-dessus des cieux, exalté sur le trône de ta Gloire. Il S'assied à ta Droite, afin d'envoyer de Toi à Tes fils d'adoption le Saint Promis. C'est pourquoi, Seigneur, jubilant devant tes autels, nous T'offrons avec les Vertus angéliques les sacrifices de louange, en disant :



SANCTUS - POST-SANCTUS et INSTITUTION (page 53 à 56)


Cél.  Il est vraiment  saint et béni notre  Seigneur  Jésus-Christ qui, la  veille de sa Passion librement consentie pour le salut du monde, prit du pain dans ses mains saintes et vénérables, leva les yeux au ciel vers Toi, Père Saint, Dieu tout-puissant et éternel, rendit grâces, le bénit le rompit et le donna à ses apôtres et disciples en disant :


FRACTION DU PAIN


Ch.    Celui qui mange ma Chair et boit mon Sang...


NOTRE PERE



LIBERA NOS


Cél.  Délivre-nous de l'orgueil qui abaisse, donne-nous l'humilité qui élève, par la prière de la Toute Sainte vierge Marie, Mère de Dieu, de tous les Incorporels et de tous les saints ; car c'est à Toi qu'appartiennent le règne, la puissance et la gloire aux siècles des siècles.



ÉLÉVATION DES DONS


On omet la triple élévation, mais on chante : « Un seul est Saint... »



BÉNÉDICTION DES FIDÈLES


Cél.   Seigneur, reste avec nous invisiblement selon ta promesse, et visite cette famille durant ces vigiles ; romps le pain avec nous afin que nos cœurs se réjouissent de ta Présence.

Ts.      Amen !



COMMUNION : FIDELES ET CELEBRANTS (pages 59 à 62)


V.      Chantez le Seigneur qui s'avance... (voir l'Ascension).



TRICANON - Hymne de saint Ephrem


Cél.    Seigneur, répands ta bénédiction et ta grâce sur ceux qui ont communié avec foi.


Ch.    En ce jour le Pain spirituel et nous ? est monté dans les Cieux. Les mystères sont révélés en ton Corps qui S'élève comme une offrande. Alléluia ! Alléluia ! Alléluia!


Le célébrant encense les dons en disant :


Cél.    Dieu monte au milieu des acclamations angéliques, alléluia !

Ts.      Le Seigneur S'élève au son de la trompette, Alléluia ! Alléluia !


Cél.    Le Seigneur soit toujours avec vous,

Ts.      et avec ton esprit.


Ch.    En ce jour, le Pain spirituel... (voir l'Ascension).


POST-COMMUNION


Dia.  Ayant reçu les saints, divins, immortels mystères du Christ, rendons-Lui des actions de grâces et demandons-Lui de fixer notre regard vers notre patrie céleste. Prions le Seigneur.

Ts.      Accorde, Seigneur.

Cél.  Fais, nous T'en supplions Seigneur, que le gage de la gloire future que nous avons reçu en participant aux saints mystères nous soit une force qui nous transforme de plus en plus à l'image de ton Fils et prépare en nous-mêmes et dans le monde l'ascension triomphale de ton Église qui est le corps et la plénitude de Celui qui remplit tout en tous. Par le même Jésus-Christ ton Fils notre Seigneur, qui vit et règne avec Toi dans le Saint-Esprit, un seul Dieu dans tous les siècles des siècles.

Ts.      Amen.



MAGNIFICAT


Cél.    Magnifions la Mère de Dieu !


Ant.   Tu es monté au ciel en Gloire...


Ch.    Mon âme magnifie le Seigneur.



RENVOI


Selon l'ordinaire. Pendant la distribution du pain bénit, on peut chanter la grande antienne : « Tu es monté au ciel en gloire... ».




SOLENNITÉ DE L'ASCENSION



PRÆLEGENDUM


Ch.   Hommes de Galilée, pourquoi cette admiration en regardant le ciel, alléluia ! Comme vous l'avez vu monter au ciel, ainsi Il reviendra, alléluia ! Alléluia !

V.      Vous tous peuples, battez des mains, célébrez Dieu par des cris d'allégresse.

Ch.    Homme de Galilée...

V.      Gloire au Père...



TRISAGION - KYRIE


          Après le kyrie, on chante la grande antienne :


GRANDE ANTIENNE


Ch.    Tu es monté au ciel en gloire...



COLLECTE

Cél.   Accorde-nous, ô Dieu tout-puissant, qui nous as ressuscités dans le Christ et avec le Christ, de chercher avec une telle ardeur les choses d'en haut, que nous puissions, par ta grâce, siéger dans les lieux célestes avec Lui, et être transformés à son Image de gloire en gloire, par l'action du Saint-Esprit. Nous Te le demandons par Jésus-Christ ton Fils, notre Seigneur qui vit et règne avec Toi dans le Saint-Esprit, dans les siècles des siècles.



GRADUEL


Ch.    Alléluia ! Alléluia !

V.      Dieu monte au milieu des acclamations...


Ch.    Alléluia !



ÉPÎTRE                     Actes 1, 1-11


            Lecture des Actes des apôtres


Théophile, j'ai parlé, dans mon premier livre, de tout ce que Jésus a commencé de faire et d'enseigner dès le commencement jusqu'au jour où il fut enlevé au ciel, après avoir donné ses ordres, par le Saint Esprit, aux apôtres qu'il avait choisis.


Après qu'il eut souffert, il leur apparut vivant, et leur en donna plusieurs preuves, se montrant à eux pendant quarante jours, et parlant des choses qui concernent le royaume de Dieu.


Comme il se trouvait avec eux, il leur recommanda de ne pas s'éloigner de Jérusalem, mais d'attendre ce que le Père avait promis, ce que je vous ai annoncé, leur dit-il ; car Jean a baptisé d'eau, mais vous, dans peu de jours, vous serez baptisés du Saint Esprit.


Alors les apôtres réunis lui demandèrent: Seigneur, est-ce en ce temps que tu rétabliras le royaume d'Israël ?


Il leur répondit: Ce n'est pas à vous de connaître les temps ou les moments que le Père a fixés de sa propre autorité.


Mais vous recevrez une puissance, le Saint Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu'aux extrémités de la terre.


Après avoir dit cela, il fut élevé pendant qu'ils le regardaient, et une nuée le déroba à leurs yeux.

Et comme ils avaient les regards fixés vers le ciel pendant qu'il s'en allait, voici, deux hommes vêtus de blanc leur apparurent, et dirent : Hommes Galiléens, pourquoi vous arrêtez-vous à regarder au ciel ?

Ce Jésus, qui a été enlevé au ciel du milieu de vous, viendra de la même manière que vous l'avez vu allant au ciel.  


On omet : « Tu es béni, Seigneur... ».



ALLELUIA


Ch.    Alléluia ! Alléluia !

V.      Le Seigneur est au milieu d'eux, le Sinaï est dans le sanctuaire, Tu es monté sur la hauteur, Tu as mené les captifs, Tu as pris en don des hommes.



ÉVANGILE               Marc 16, 14-20


Après l'homélie :


EXTINCTION DU CIERGE PASCAL


Pendant que le chœur chante les strophes, le diacre ou le célébrant enlève de son piédestal le cierge pascal allumé et se tient auprès du piédestal. Le clergé et les fidèles viennent alors chacun à son tour, allumer un cierge personnel à la flamme du cierge pascal.


Ch.   Saint ! Saint ! Saint ! Le Seigneur Dieu tout-puissant, Celui qui était, qui est, qui vient !

V.      Non, la Lumière ne s'éteint pas : Christ notre Lumière a promis

promis d'être invisiblement présent parmi nous jusqu'à la fin des temps. Non, la flamme de son amour ne s'éteint pas, elle s'allume dans nos cœurs par la descente du Paraclet. C'est pourquoi toutes les nations battant des mains, jubilent devant Dieu en clamant d'une voix forte:


Ch.    Saint ! Saint ! Saint !...


V.     Le péché nous a jetés au sol précipitant nos âmes dans l'abîme infernal. Aujourd'hui, la nuée lumineuse dérobe notre nature et l'abîme de la divinité la cache dans son cœur. En des rondes joyeuses, chantons notre libérateur et Dieu :

Ch.    Saint ! Saint ! Saint !...


V.     Je ne vous laisse pas orphelins, ô douce parole du Christ, un autre Paraclet viendra ! Si Je ne monte pas vers le Père, l'Esprit de Vérité ne descendra pas sur vous. J'étais la Lumière parmi vous, Je deviens la Lumière de votre intelligence. Je vous guidais comme une colonne de feu, les temps sont accomplis pour que vous deveniez vous-mêmes des colonnes, des verbes, des souffles, des vents impétueux pour annoncer aux nations la bonne nouvelle, afin qu'elles Me confessent dans des transports de joie.

Ch.    Saint ! Saint ! Saint !...


V.     Les anges s'écartent, les archanges reculent, les principautés s'étonnent, les puissances s'inclinent, les dominations tremblent, les forces se retirent, les chérubins se dérobent avec respect, les séraphins poussent des cris d'émerveillement, volant autour, battant des ailes, couvrant et dévoilant leurs faces devant Celui qui S'avance.

Ch.   Saint ! Saint ! Saint !


V.     Qui est cet Homme qui monte, le plus beau parmi les fils de l'homme ? Pourquoi sommes-nous troublés ? Pourquoi la chair aveugle-t-elle notre esprit ? C'est votre Roi, répond le Paraclet, c'est Le Fils unique. C'est Dieu Lui-même qui revient vers son Père, pour Lui offrir l'humanité sauvée. Prosternez-vous et adorez-Le. Il est avec Moi et le Père, votre Dieu unique.

Ch.    Saint ! Saint ! Saint !...


Les cierges allumés, le diacre retire les grains d'encens  et les pose sur la flamme en disant :



Dia.  Jésus fut enlevé dans les airs sous leurs regards, alléluia !

Ts.      Et une nuée Le déroba à leurs yeux, alléluia ! alléluia !


Le diacre éteint le cierge et le repose sur le piédestal, en disant :


Dia.  Pourquoi fixez-vous vos regards au ciel, alléluia !

Ts.      Ce Jésus qui fut enlevé au ciel, viendra de la même manière, alléluia ! alléluia !



LITANIES  selon l'ordinaire et 



CREDO



PRÉFACE DE L'OFFERTOIRE


Cél.  Ayant accompli l'économie divine, Jésus-Christ notre Dieu et Seigneur, né de la Vierge Marie, baptisé par Jean, reçu par le publicain, écouté par la prostituée, haï par les prêtres et son peuple, confessé par les enfants, trahi par son apôtre, renié par Pierre, abandonné par les siens, crucifié par ceux qu'Il aimait, Il a brisé l'orgueil de l'ennemi, rempli de sa lumière l'enfer, libéré les prisonniers, Il est ressuscité le troisième jour, et Il S'est manifesté pendant quarante jours à ses amis, les initiant aux mystères du salut. Aujourd'hui, Il revient vers son Père qu'Il n'a jamais quitté, l'anneau de fer se referme, tout est inondé par sa présence, le ciel, la terre et l'enfer ; partout est proclamé : Dieu est devenu homme, l'homme est déifié !

Bien-aimés frères, invoquez avec nous l'Esprit que le Christ nous a promis en exaltant notre nature par son Ascension, afin qu'Il nous communique sa vertu ineffable, et que nous, prêtres indignes, nous osions apporter la sainte oblation de notre Seigneur Jésus-Christ, car en vérité c’est Lui qui offre et qui est offert, qui reçoit et Se distribue, coéternel au Père et à l’Esprit-Saint, aux sicles des siècles.


SONUS


Ch.    Que toute chair humaine...



SECRÈTE


Cél.  Seigneur, Tu as reçu l'offrande de notre nature glorifiée par ton Fils notre Seigneur, nous T'en supplions, envoie en retour sur l'oblation de ton Église et sur ton peuple, la grâce céleste de ton Esprit Consolateur, pour la gloire de ton Nom, aux siècles des siècles. Amen.



DIPTYQUES  selon l'ordinaire.


POSTNOMINA


Cél. Seigneur Jésus, Dieu tout-puissant, libérateur des âmes du joug de la mort, amène        

        tous ceux pour lesquels nous Te prions, les vivants et les morts, dans ton royaume        

        céleste, Toi seul Sauveur du monde, Ami de l'homme, co-éternel au Père et au Paraclet.

        A Toi, louange, bénédiction, sagesse, puissance, force et action de grâces     

        aux siècles des siècles.



BAISER DE PAIX à voix moyenne.


Cél.  Tu as consolé tes disciples, Seigneur, en leur promettant un autre Consolateur et ta présence invisible parmi eux jusqu'à la consommation des temps. Sois présent au milieu de nous, nous apportant ton amour, ta joie et ta paix. Éloigne de nous l'angoisse, la jalousie et la discorde. Nous T'en supplions, exauce-nous, aie pitié de nous.

              


IMMOLATIO


Cél.   Il est vraiment digne et juste, équitable et salutaire de Te rendre grâces en tout temps et en tous lieux, Seigneur saint, Père tout-puissant et éternel. Nous Te bénissons pour ta création, nous Te glorifions pour notre Rédemption, nous T'adorons pour la richesse de ta gloire que Tu as réservée à tes saints et à tous ceux qui croient à la grandeur infinie de ta puissance ; en effet, Tu n'as pas dédaigné notre nature que Tu as ressuscitée en Christ, la faisant monter à ta Droite, au-dessus de toutes dominations, toutes autorités, toutes forces, toutes dignités. Ô étrange Ascension ! Les anges voient s'élever le Fils de l'homme et poussent des cris d'admiration. Ouvrez-vous, portes célestes, livrez passage avec révérence au Héros puissant, au Guerrier qui a fracassé les portes de la mort. Son butin est avec Lui : celui qui a péché est sauvé ! Le dernier qui fut créé est le premier invité du Père ! Ouvrez-vous largement, portes célestes, ouvrez-vous à deux battants devant le Roi de gloire ! Il vient de Bosra, vêtu de rouge éclatant, Dieu vêtu de chair vient pour régner éternellement ! Unis aux acclamations angéliques, nous Te supplions, Père, laisse-nous élever nos chants d'espérance et Te confesser en disant :



SANCTUS et POST-SANCTUS (page 53)


Cél.  Il est vraiment saint et vraiment béni notre Seigneur Jésus-Christ qui, la veille de sa Passion, librement consentie pour le salut du monde, prit du pain dans ses mains saintes et vénérables, leva les yeux au ciel vers Toi, Père saint, Dieu tout-puissant et éternel, et, rendant grâces, Il le bénit le rompit et le donna à ses apôtres et disciples en disant : Prenez et mangez…



ANAMNÈSE (page 54)


Cél.   ... sur ton autel d'en haut, des mains de tes anges.


Dia. L'heure est glorieuse. Confessez, mes bien-aimés frères, le Seigneur, Roi de gloire qui monte avec notre nature déifiée à la droite du Père pour régner éternellement. Neuf portes célestes s'ouvrent devant son Ascension.

Invoquez avec nous l'Esprit-Saint sur ces offrandes.

Ts.     Nous confessons son Ascension, nous invoquons la venue de son Esprit venant du Père.


Ch.   Et nous Te prions, Seigneur, et supplions ta majesté...


EPICLESE (page 55 de l’Ordinaire)


Cél.   Nous te prions, Seigneur, et supplions ta majesté…


FRACTION DU PAIN (Fraction de Pâques).


Ch.   Celui qui mange ma Chair et boit mon Sang...

NOTRE PERE - LIBERA NOS (page 57)


Cél.  Délivre-nous de l'orgueil qui abaisse ; donne-nous l'humilité qui élève, par la prière de la toute sainte Vierge Marie, Mère de Dieu et de tous les saints, car c'est à Toi qu'appartiennent le règne, la puissance et la gloire aux siècles des siècles.



ÉLÉVATION DES DONS


Cél.  Le Christ est monté aux cieux, alléluia !

Ts.     Entraînant avec Lui ceux qui étaient prisonniers, alléluia, alléluia !



IMMIXTION



BÉNÉDICTION DES FIDÈLES


Cél.  Pendant quarante jours, ô Jésus, vainqueur de la mort, Tu n'as pas cessé de visiter tes amis. Tu as visité ta mère et son cœur virginal s'est réjoui ; Tu as visité Jacques ton frère et il Te bénit, Pierre repentant et il T'aima, Madeleine et elle T'adora ; Tu as fait route avec les deux pèlerins et leurs cœurs s'enflammèrent ; Tu T'es présenté, les portes fermées, aux Douze, Tu as montré tes plaies à Thomas et il T'a reconnu. Tu T'es manifesté à la multitude et elle a témoigné ta Résurrection. Rompant le pain, mangeant avec les mortels, Tu as certifié la vraie résurrection. Aujourd'hui, sur le Mont des Oliviers, Tu Te dérobes à nos regards. Reste avec nous invisiblement, selon ta promesse, et visite cette famille qui se réjouit pour adorer ta glorieuse Ascension. Visite-la par tes sacrements et envoie à ton Église l'Esprit de la part du Père afin que l'amour, comme un fruit mûr, fasse ployer nos cœurs vers les bonnes actions ,

Ts.     Amen !


Cél.  Que la joie éclaire les visages de tes fidèles,    

Ts.      Amen !

Cél.   Que la paix règne parmi les nations,                       

Ts.      Amen !

Cél.   Que la patience fortifie notre fraternité,       

Ts.      Amen !

Cél.   Que la bonté arrose la terre aride de nos âmes,      

Ts.      Amen !

Cél.   Que la bienveillance prenne la place de l'indifférence, 

Ts.      Amen !    

Cél.    Que la fidélité devienne l'hôte choisi de nos familles,         

Ts.      Amen !

Cél.    Que la douceur soit la crosse de nos évêques et de nos chefs,

Ts.      Amen ! 

Cél.    Et que la tempérance, portant les fardeaux les uns des autres, nous soyons prêts pour ton retour glorieux.        

Ts.     Amen !



COMMUNION


Ch.    Chantez le Seigneur qui s'avance dans les cieux, dans les cieux éternels


Alterner avec des versets du psaume 68. On omet : « Nous avons vu la vraie Lumière... » jusqu'à la Pentecôte.



TRICANON - Hymne de saint Ephrem le Syrien.


Cél.   Seigneur, répands ta bénédiction et ta grâce sur ceux qui ont communié avec foi.

Ch.    En ce jour le Pain spirituel et nouveau

          Est monté dans les cieux.

          Les mystères sont révélés

          En ton Corps qui S'élève comme une offrande.

          Alléluia, alléluia, alléluia !


Le célébrant encense les saints Dons en disant :



POST-COMMUNION


HYMNE D’ACTION DE GRÂCES


RENVOI

           Pendant la distribution du pain bénit, on peut chanter la grande antienne : « Tu es monté au    ciel en gloire... » 



VÊPRES DE L'ASCENSION


ET DE SON OCTAVE



PSAUME COSMIQUE


Ant. Hommes de Galilée, pourquoi cette admiration en regardant le ciel, alléluia ! Comme vous l'avez vu monter au ciel, ainsi Il reviendra, alléluia, alléluia, alléluia !


PSALMODIE


Ant1  Tandis qu'ils Le regardait monter au ciel, ils s'écrièrent : alléluia !

Ant2  Il éleva les mains, bénit Ses disciples, et fut emporté au ciel, alléluia !

Ant3  Exaltez le Roi des rois, chantez un hymne en l'honneur de Dieu, alléluia!




PSAUME ECCLÉSIASTIQUE


Ant. Ils Le virent S'élever sous leurs yeux /

          et une nuée l'emporta au ciel, alléluia !

Le Seigneur monte aux cieux /

pour envoyer le Paraclet à l'univers.

Les anges sont dans l'admiration - les chérubins sont frappés de crainte /

Voyant un homme s'élever au-dessus d'eux.

Le Père accueille Celui /

qui demeure éternellement dans son sein.

Obéissant à l'Esprit-Saint, les anges ordonnent : /

Princes, retirez vos portes, nations battez des mains !

Le Christ notre Seigneur revient où Il était /

auprès de son Père et notre Père.


Contemplant ton exaltation sur la montagne sainte, /

nous chantons, ô Éclat de la gloire du Père, la Face lumineuse de ton Image.

Les apôtres, Seigneur, se lamentent en disant : /

Ne nous laisse pas orphelins, ô Ami de l'homme.


Envoie-nous, selon ta promesse /

l'Esprit-Saint le Consolateur.


Afin qu'Il enflamme notre esprit /

par l'amour de la Divine Trinité.


Gloire au Père et au Fils /

et au Saint-Esprit.


Comme il était au commencement et maintenant et toujours et aux siècles des siècles.


Ant. Ils Le virent S'élever sous leurs yeux /

          et une nuée l'emporta au ciel, alléluia !


RÉPONS BREF


V.      Que mon cri parvienne jusqu'à Toi, Seigneur !

R.      Donne-moi l'intelligence selon ta promesse.



LECTURE du jour.


RÉPONS LONG du jour.



PSAUME LUCERNAIRE - Ton 5.


Ant. Que ma prière s'élève comme l'encens devant Toi...

Str.   Chantons,  peuples,  une hymne au Christ glorieusement élevé sur les ailes des chérubins ; avec Lui, nous sommes à la droite du Père, car Il S'est couvert de gloire, alléluia!

Les phalanges angéliques, voyant le Médiateur de Dieu et des hommes au plus haut des cieux avec son Corps, sont saisis de stupeur et chantent d'une seule voix un cantique de victoire.

David, le divin psalmiste, proclamait déjà dans un psaume : le Seigneur monte aux cieux, en jubilation et au son de la trompette, Le voici auprès du Père, Lui, chef de la lumière.

Sur le mont de Sion, Il a donné sa Loi à Moïse, du Mont des Oliviers, Il s'élève, enveloppé d'une nuée spirituelle.

Tu as mis au monde le Créateur de toutes choses, ô Immaculée, Il est retourné vers son Père qu'Il n'a point quitté, tout en prenant chair de tes entrailles.

Ant.   Que ma prière s'élève...



MAGNIFICAT


Cél.   Toi qui, de façon incompréhensible et inexprimable, es la Mère de Dieu, Toi qui dans le temps enfantas ineffablement Celui qui est hors du temps, nous Te magnifions d'une seule voix.

G.A.  Tu est monté au ciel en gloire...

          Mon âme magnifie le Seigneur...


G.A.  Tu es monté au ciel en gloire...


CLÔTURE  selon l'ordinaire.



ORDINAIRE DES MESSES DE


L'OCTAVE DE L'ASCENSION


De préférence, les messes de l'octave ne sont pas vespérales.



PRÆLEGENDUM de l'Ascension.


Ch.    Hommes de Galilée, pourquoi cette admiration...

V.      Vous tous, peuples...



COLLECTE


Cél.  Accorde-nous, ô Dieu puissant qui nous as ressuscités dans le Christ et avec le Christ, de chercher avec une telle ardeur les choses d'en haut, que nous puissions par ta grâce siéger dans les lieux célestes avec Lui et être transformés à son Image de gloire en gloire, par l'action du Saint-Esprit. Nous Te le demandons par Jésus-Christ ton Fils, notre Seigneur qui vit et règne avec Toi dans le Saint-Esprit, aux siècles des siècles.



GRADUEL


Ch.    Alléluia, alléluia !

V.      Dieu monte au milieu des acclamations, le Seigneur S'élève au son de la trompette. Alléluia !



ÉPÎTRE


Vendredi          - Actes 1, 12-26

Samedi             - Actes 2, 22-41

Dimanche        - 1 Pierre 4, 7-11

Lundi            - Actes 17, 1-4

Mardi                 - Actes 17, 15-21

Mercredi            - Actes 18, 1-11

Jeudi                   - Actes 18, 12-28

         Vendredi            - Actes 19, 8-22



ALLELUIA  Voir l'alléluia de l'Ascension.



ÉVANGILE


Vendredi          - Jean 13, 31 à 14, 7

Samedi             - Jean 14, 8-14

Dimanche        - Jean 15, 26 à 16, 4

Lundi                 - Jean 15, 8-15

Mardi                - Jean 15, 18-25

Mercredi          - Jean 16, 29-33

Jeudi                 - Jean 17, 12-19

Vendredi          - Jean 17, 20-21



TRISAGION APRÈS L'ÉVANGILE


Après l'évangile, le diacre reste en chaire et le chœur chante :


Ch.   Qui est cet Homme qui monte, le plus beau parmi les fils de l'homme ? Pourquoi sommes-nous troublés ? Pourquoi la chair aveugle-t-elle notre esprit ? C'est votre Roi, répond le Paraclet, c'est le Fils unique. C'est Dieu Lui-même qui revient vers son Père pour Lui offrir l'humanité sauvée.


De la chaire, le diacre dit :


Ven   Ô archanges,  actualisation lumineuse de la Providence et de ses prédestinations, prosternez-vous et adorez-Le en disant :

Sam   Ô principautés, hégémonie des formes idéales et ordonnatrices, prosternez-vous et adorez-Le en disant :

Dim   Ô vertus, réceptacle harmonieux des dons supra-célestes, prosternez-vous et adorez-Le en disant :

Lun   Ô puissances, virilité courageuse et inébranlable de la contemplation, prosternez-vous et adorez-Le en disant :

Mar   Ô seigneuries, élévation immatérielle et sans relâche, prosternez-vous et adorez-Le en disant :

Mer   Ô trônes, stabilité sublime pénétrée de Lumière incréée, prosternez-vous et adorez-Le en disant :

Jeu    Ô chérubins, Masse de connaissance et effusion de la Sagesse pré-éternelle, prosternez-vous et adorez-Le en disant :

Ven   Ô séraphins, brasiers de l'amour de l'inaccessible Trinité, prosternez-vous et adorez-Le en disant :


Le chœur répond au diacre, en chantant :


Ch.    Saint ! Saint ! Saint ! le Seigneur Dieu tout-puissant, Celui qui était, qui est, qui vient !



LITANIES


Selon l'ordinaire, sauf pour la clausule suivante  où chaque jour, on ajoute le nom d'un cercle angélique :


Dia.  Que Dieu nous remplisse de sa grâce par la prière de la toute sainte Marie Mère de Dieu des : anges et archanges, principautés, vertus, puissances, seigneuries, trônes, chérubins, séraphins et de tous les saints dont nous faisons mémoire.

Ts.     Accorde, Seigneur.



PRÉFACE DE L'OFFERTOIRE


Cél.  Bien-aimés frères, invoquez avec moi l'Esprit que le Christ nous a promis en exaltant notre nature par son Ascension au-dessus  :


Ven    des anges et des archanges,

Sam   des anges, des archanges et des principautés,

Dim   des anges, des archanges, des principautés et des vertus,

Lun    des anges, des archanges, des principautés, des vertus et des puissances,

Mar   des anges, des archanges, des principautés, des vertus, des puissances et des seigneuries,

Mer    des anges, des archanges, des principautés, des vertus, des puissances, des seigneuries et des   trônes,

Jeu     des anges, des archanges, des principautés, des vertus, des puissances, des seigneuries, des trônes et des chérubins,

Ven   des anges, des archanges, des principautés, des vertus, des puissances, des seigneuries, des trônes, des chérubins et des séraphins, afin qu'Il nous communique Sa vertu ineffable et que moi, prêtre indigne, j'ose apporter la sainte Oblation de notre Seigneur Jésus-Christ, car en vérité c'est Lui qui offre et qui est offert, qui reçoit et qui distribue, coéternel au Père et à l'Esprit-Saint, aux siècles des siècles.


SONUS


Ch.   Nous qui mystiquement représentons les Chérubins et chantons

l'hymne trois fois sainte à la vivifiante Trinité, déposons maintenant tous les soucis du monde, pour recevoir le Roi de toute chose, par les armées angéliques invisiblement porté en triomphe.

Alléluia !(3 fois).


SECRÈTE


Cél.  Seigneur, Tu as reçu l'offrande de notre nature glorifiée par ton Fils notre Seigneur, nous T'en supplions, envoie en retour sur l'oblation de ton Église et sur ton peuple, la grâce céleste de ton Esprit Consolateur, pour la gloire de ton Nom, aux siècles des siècles.



DIPTYQUES selon l'ordinaire.


POSTNOMINA


Cél.  Seigneur Jésus, Dieu tout-puissant, libérateur des âmes du joug de la mort, amène tous ceux

pour lesquels nous Te prions, les vivants et les morts, dans ton Royaume céleste, Toi seul Sauveur du monde, coéternel au Père et au Paraclet. A Toi louange, bénédiction, sagesse, honneur, puissance, force et actions de grâces, aux siècles des siècles.



BAISER DE PAIX


Cél.  Tu as consolé tes disciples, Seigneur, en leur promettant un autre Consolateur et ta présence invisible parmi eux jusqu'à la consommation des temps. Sois présent au milieu de nous, nous apportant ton amour, ta joie et ta paix. Éloigne de nous l'angoisse, la jalousie et la discorde. Nous T'en supplions, exauce-nous, aie pitié de nous.



IMMOLATIO


Cél.  Il est vraiment digne et juste,  équitable et salutaire de Te rendre grâces en tout temps et en tous lieux, Dieu ineffable, indescriptible, invisible, immuable, Père Saint, tout-puissant et éternel. Tu n'as pas dédaigné la brebis perdue, la race humaine. Ton Fils la prit sur ses épaules divines et la fit monter au travers des neuf cercles angéliques des esprits incorporels à ta Droite. Ô étonnante Ascension ! Ô stupéfiante Exaltation ! Le dernier est honoré au-dessus du premier par Celui qui est le commencement et la fin.


Ven    Les archanges, dans l'émerveillement actif des chemins de ta mystérieuse économie.

Sam   Les principautés, dans le saisissement immédiat de tes structures mues par tes énergies déifiantes.

Dim    Les vertus, dans leur donation transparente à la grâce inépuisable de ta divinité.

Lun    Les puissances, dans leur théologie contemplative, sans défaillance ni relâche, de ta nature,

Mar    Les seigneuries, dans l'évolution perpétuelle vers les cimes de ta manifestation impalpable,

Mer    Les trônes, dans leur immuabilité au-delà de l'espace changeant, irradiant ta Présence,

Jeu    Les chérubins, dans l'éclatement de ta connaissance que l'abîme de ta sagesse alimente,

Ven    Les séraphins, dans la bouillonnante ardeur de l'amour unique de Toi, de ton Fils et de ton Esprit, poussent des cris d'admiration ; unis à eux, nous Te supplions, Père, laisse-nous élever nos chants d'espérance et Te confesser en disant :



POST-SANCTUS


Cél.  Il est vraiment saint et vraiment béni notre Seigneur Jésus-Christ qui, la veille de sa Passion, librement consentie pour le salut du monde, prit du pain dans ses mains saintes et vénérables, leva les yeux au ciel vers Toi, Père Saint, Dieu Tout-Puissant et Éternel...



ANAMNÈSE


Cél.   ... sur ton autel d'en haut des mains de tes anges.


Le diacre se tourne vers les fidèles et dit :


Dia.    L'heure est glorieuse. Confessez mes bien-aimés frères, le Seigneur, Roi de gloire,

   qui monte avec notre nature déifiée au-dessus :

Ven    des archanges,

Sam   des principautés,

Dim   des vertus,

Lun   des puissances,

Mar   des seigneuries,

Mer   des trônes,

Jeu    des chérubins,

Ven   des séraphins,

à la droite du Père pour régner éternellement. Neuf portes célestes s'ouvrent devant son Ascension. En silence, prosternez-vous. Invoquez avec nous l'Esprit sur ces offrandes.

Ts.      Nous confessons son Ascension, nous invoquons la venue de son Esprit venant du Père.


Ch.    et nous Te prions, Seigneur, et supplions ta majesté...



FRACTION DU PAIN 

             Voir la fraction du pain de Pâques.

Ch.    Celui qui mange Ma Chair et boit Mon Sang...



LIBERA NOS


Cél.  Délivre-nous de l'orgueil qui abaisse, donne-nous l'humilité qui élève, par la prière de la toute sainte vierge Marie, Mère de Dieu, de tous les incorporels et de tous les saints, car c'est à Toi qu'appartiennent le Règne, la Puissance et la Gloire, aux siècles des siècles.



ÉLÉVATION DES DONS


Cél.    Le Christ S'est élevé au-dessus

Ven    des archanges,

Sam   des principautés

Dim   des vertus,

Lun    des puissances,

Mar   des seigneuries,

Mer    des trônes,

Jeu     des chérubins,

Ven    des séraphins, alléluia !

Ts.      Entraînant avec Lui ceux qui étaient prisonniers, alléluia, alléluia !



BÉNÉDICTION DES FIDÈLES


Cél.  Seigneur, reste avec nous invisiblement selon ta promesse et visite cette famille qui se réunit pour adorer ta glorieuse Ascension. Visite-la par tes sacrements et envoie à ton Église l'Esprit de la part du Père afin que l'amour, comme un fruit mûr, fasse ployer nos cœurs vers les bonnes actions .

Ts.      Amen !


Cél.    Que la joie éclaire le visage de tes fidèles,

Ts.      Amen !


Cél.    Que la paix règne parmi les nations,       

Ts.      Amen !


Cél.    Que la patience fortifie notre fraternité,                     

Ts.      Amen !


Cél.    Que la bonté arrose la terre aride de nos âmes,              

Ts.      Amen !


Cél.   Que la bienveillance prenne la place de l'indifférence,            

Ts.      Amen !  


Cél.    Que la fidélité devienne l'hôte choisi de nos familles,          

Ts.      Amen !


Cél.    Que la douceur soit la crosse de nos évêques et de nos chefs,

Ts.      Amen !


Cél.    Et que, dans la tempérance, portant les fardeaux les uns des autres, nous soyons prêts pour ton retour glorieux.

Ts.      Amen !



COMMUNION


Ch.    Chantez le Seigneur qui S'avance dans les cieux, dans les cieux  éternels.


Alterné avec les versets du psaume 68.


TRICANON


Cél.   Seigneur, répands ta bénédiction et ta grâce sur ceux qui ont communié avec foi.


Ch.   En ce jour le Pain spirituel et nouveau

          Est monté dans les cieux.

          Les mystères sont révélés

          En Ton Corps qui S'élève comme une offrande.

          Alléluia, alléluia, alléluia !


Cél.   Dieu monte au milieu :


Ven   des archanges,

Sam des principautés,

Dim   des vertus,

Lun   des puissances,

Mar   des seigneuries,

Mer   des trônes,

Jeu   des chérubins,

Ven   des séraphins, alléluia !


Ts.      Le Seigneur S'avance au son de la trompette, alléluia, alléluia !


Cél.    Le Seigneur soit toujours avec vous,

Ts.      et avec Ton esprit.


Ch.    Du ciel, Il est descendu comme la lumière,

          De Marie, Il est né comme un germe divin,

          De la Croix, Il est tombé comme un fruit,

          Au ciel, Il est monté comme les prémices.


          Tu es l'Oblation, du ciel et de la terre

          Immolé, adoré tour à tour ;

          Tu es venu pour être victime,

          Tu T'es élevé en portant ton sacrifice.

          Alléluia, alléluia, alléluia !



POST-COMMUNION


Dia.  Bien-aimés frères, le Seigneur nous a nourris de sa Chair et de son Sang. Il a élevé notre nature au-dessus des espaces célestes. Rendons-Lui des actions de grâces et supplions-Le de nous purifier de toute souillure. Prions le Seigneur !

Ts.     Accorde, Seigneur


Cél.  Fais, nous T'en supplions Seigneur, que le gage de la gloire future que nous avons reçu en participant aux saints mystères nous soit une force qui nous transforme de plus en plus à l'image de ton Fils et prépare en nous-mêmes et dans le monde l'ascension triomphale de ton Église qui est le corps et la plénitude de Celui qui remplit tout en tous. Par le même Jésus-Christ ton Fils notre Seigneur, qui vit et règne avec Toi dans le Saint-Esprit, un seul Dieu dans tous les siècles des siècles.

Ts.      Amen !



ACTION DE GRÂCES


Pendant la distribution du pain béni le chœur chante :


Ch.     Tu es monté au ciel en Gloire, ô Christ notre Dieu...


Site fondé par Père Guy Barrandon († 15 Octobre 2011)