Les deux avènementsLien vers Homélie

PREMIER DIMANCHE de L'AVENT

Les deux avènements

VÊPRES

Les vêpres se célèbrent selon le commun des vêpres du dimanche du Temps de l'Avent (p. 3) avec les particularités suivantes :

Antienne du psaume cosmique

V. Lumière du monde, Messie, Verbe incarné, Époux de l'Église, nous attendons ta venue, alléluia !

Antienne du psaume 145

V. Le Seigneur paraîtra comme au jour du combat, Il viendra avec tous ses saints, alléluia !

Antienne du psaume 146

V. Comme l'éclair vient de l'orient, ainsi le Seigneur viendra au jour ignoré de tous, alléluia !

Antienne du psaume 147

V. Le Seigneur viendra en gloire pour juger les bons et convaincre les impies, alléluia !


PSAUME ecclésiastique


ANTIENNE

V. Cieux, écoutez, alléluia, terre, prête l'oreille, alléluia !


PSALMODIE alternée par deux chantres :

LECTURE : Is 1, 1-19

MAGNIFICAT


GRANDE ANTIENNE

Aujourd'hui, le monde se prépare à ton avènement, ô Christ notre Dieu. La désolation des hommes touche à son terme, et la mort est à l'agonie. Tu viens en gloire juger les vivants et les morts, et nous ressusciter par le souffle de ton Père. Fidèles, relevons la tête et clamons : alléluia, alléluia, alléluia !



LITURGIE DU PREMIER DIMANCHE

les deux avènements

La liturgie se célèbre selon le commun de l'Avent (p. 35), avec les particularités suivantes :


PRÆLEGENDUM (Ps 80, 15, 8)

R. Ô Dieu Sabaoth, regarde des cieux et vois, visite cette vigne que ta droite a plantée.

V. Viens nous ressusciter, ô Dieu Sabaoth, fais briller ta face et nous serons sauvés.


PREMIÈRE LECTURE : Is 19, 1-3

GRADUEL (Ps 89, 8 et 7)

R. Dieu est glorifié dans l'assemblée des saints, grand et terrible à ceux qui L'entourent.

V. Qui peut dans le ciel se comparer au Seigneur, qui est semblable à Toi parmi les fils de Dieu ?


DEUXIÈME LECTURE : Ja 5, 7-11

Alléluia (Ps 89, 15)

V. La justice et la droiture sont l'appui de ton trône, la miséricorde et la vérité marchent devant ta face.

Évangile : Mt 24, 3-14

Elévation des Dons

Cél. Le Seigneur viendra en gloire sur la nuée, alléluia !

R. La délivrance approche, redressons la tête, alléluia, alléluia !

Antienne de communion Ps 119, 81-82

Mon âme languit après ton salut, j'espère en ta Parole,

mes yeux languissent après ta promesse,

quand me consoleras-Tu ?



COMMUN DE LA LITURGIE

DU TEMPS DE L'AVENT

PRÆLEGENDUM

Dimanche et fêtes : selon le propre.

En semaine, le matin :


PRAELEGENDUM du 3ème dimanche de l'Avent (cf. Propre du Temps de l'Avent, p. 23

TRISAGION

KYRIE


Benedictus ton 3 - le dimanche seulement

Cl. Béni soit le Seigneur le Dieu d'Israël,

Ch. Parce qu'Il a visité et racheté son peuple.

Ts. Et il a érigé la corne du salut dans la maison de David son serviteur.

Ch. Ainsi qu'Il l'a promis par la bouche de ses saints, de ses prophètes dès les temps anciens.

Ts. Pour nous sauver de nos ennemis et de la main de tous ceux qui nous haïssent.

Ch. Afin d'exercer sa miséricorde envers nos pères et de se souvenir de son pacte saint.

Ts. Selon le serment qu'Il fit à Abraham notre père de nous accorder.

Ch. Que délivrés de la main de nos ennemis, nous Le servions sans crainte.

Ts. Dans la sainteté et la justice en sa présence, tous les jours de notre vie.

Ch. Et toi, petit enfant, tu seras appelé prophète du Très-Haut, car tu marcheras devant la face du Seigneur pour lui préparer les voies.

Ts. Pour donner à son peuple la connaissance du salut par la rémission de ses péchés.

Ch. Par les entrailles de miséricorde de notre Dieu grâce auxquelles nous a visités d'en haut le Soleil levant.

Ts. Afin d'illuminer ceux qui sont assis dans les ténèbres et l'ombre de la mort, et guider nos pas dans le chemin de la paix.

Ts. Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit comme il était au commencement maintenant et toujours et aux siècles des siècles. Amen.


COLLECTE selon le propre, ou, à défaut, la suivante :

Cél. Déploie, Seigneur, ta puissance, et viens ; selon la promesse que Tu as faite à ton Église, agis avec clémence jusqu'à la consommation des siècles, ô Toi qui vis et règnes avec le Père et le Saint-Esprit dans tous les siècles des siècles.

Ts. Amen.


PREMIÈRE LECTURE

Selon le calendrier liturgique. S'il n'y a qu'une lecture, celle-ci est chantée après le graduel.


GRADUEL

Dimanche et fêtes : selon le propre. En semaine, le matin : graduel du 3ème dimanche de l'Avent (cf. propre du temps de l'Avent, p. 23).


DEUXIÈME LECTURE selon le calendrier liturgique

BENEDICITE dimanches et fêtes seulement

Ch. Tu es béni, Seigneur, ...

Alléluia

Dimanche et fêtes : selon le propre. En semaine, le matin : Alléluia du 3ème dimanche de l'Avent (cf. propre du temps de l'Avent, p. 24).

Évangile selon le calendrier liturgique


CANTIQUE de l'Apocalypse dimanches et fêtes seulement

Ch. Saint, Saint. Saint...

LITANIES selon l'ordinaire

COLLECTE post-precem

Pendant le triple kyrie, le célébrant dit à voix moyenne :

Cél. Nous T'en supplions, ô Père, réveille nos cœurs pour préparer les voies de ton unique Engendré, afin que nous puissions Le servir avec une intelligence pure au jour de son avènement.

à voix haute :

par ta miséricorde et ton amour de l'homme, Père, Fils et Saint-Esprit, ô notre Dieu qui es béni et qui vis, règnes et triomphes aux siècles des siècles.

Ts. Amen.


SYMBOLE DE LA FOI le dimanche seulement

Preface aux fidèles selon le propre ou, à défaut, la suivante :

Cél. Bien-aimés frères, l'heure de nous réveiller du sommeil est venue ; l'avènement de notre Seigneur est proche, la nuit marche à son terme et l'aurore libératrice apparaît. C'est pourquoi, invoquez avec moi l'Esprit-Saint afin qu'Il me communique sa vertu ineffable, et que moi, prêtre indigne, j'ose apporter la sainte oblation de notre Seigneur Jésus-Christ, car en vérité c'est Lui qui offre et qui est offert, qui reçoit et qui se distribue, coéternel au Père et à l'Esprit-Saint aux siècles des siècles.

Ts. Amen.


GRANDE ENTRÉE

Ch. Que toute chair humaine...


COLLECTE de l'offertoire (Secrète)

Selon le propre ou à défaut la suivante :

Cél. Seigneur, dans ta miséricorde Tu préfères pardonner à ta créature que T'irriter contre elle selon ta justice ; regarde avec bonté les infirmités de nos cœurs, et illumine-nous par la grâce de ta bonté inépuisable ; par le Christ, notre Seigneur, qui vit et règne avec Toi et le Saint-Esprit, un seul Dieu aux siècles des siècles. Amen.


DIPTYQUES

Dia. Apportons nos offrandes et nos prières pour l'Église une, sainte, catholique et apostolique, afin que le Seigneur daigne la fortifier.

Ts. Dans la foi, l'espérance et la charité.


Dia. Pour les patriarches orthodoxes, notre évêque N..., tous les évêques qui annoncent sans crainte la parole de vérité, et offrent la sainte oblation, pour eux-mêmes, pour le clergé et le peuple chrétien,

Ts. et pour tous, et pour tout.

Dia. Unis à eux, à nos prêtres et au peuple qui nous environne, ayons en esprit les éprouvés, les captifs, les infirmes, les pèlerins, afin que le Seigneur daigne les protéger, les racheter, les guérir et les réconforter. Prions aussi en particulier pour NN..., ainsi que pour nos ennemis et ceux qui nous haïssent.

En communion et souvenance des bienheureux Adam et Ève, Abel, Énoch, Noé, Melchisédech, Abraham, Isaac et Jacob, des douze patriarches et de tous nos premiers pères, de Moïse l'ami de Dieu, des juges, de David le doux roi et de tous les rois, et des prophètes Élie, Élisée, Isaïe, Jérémie, Ézéchiel, Daniel, Michée, Osée, Amos, Joël, Jonas, Nahum, Habacuc, Sophonie, Aggée, Abdias, Zacharie, Malachie, Tobie, Ananias, Azarias et Misaël, Macchabée et ses fils, de saint Jean-Baptiste le Précurseur, et par-dessus tout de notre souveraine Mère de Dieu et toujours Vierge Marie.

Ts. Toi vraiment la Mère de Dieu, nous t'exaltons.

Dia. ... (dimanche seulement) des saints apôtres Pierre, Paul, Jean et Jacques, NN........... et de tous les apôtres, disciples et évangélistes du Seigneur; d'Étienne, Georges, Catherine, Blandine, Rustique, Eleuthère, NN...... et de tous les martyrs ; d'Irénée, Denys, Athanase, Hilaire de Poitiers, Basile, Grégoire le Théologien, Jean Chrysostome, Ambroise, Augustin, Grégoire de Rome, Martin, Nicolas, Césaire, NN......., Germain de Paris dont nous célébrons la liturgie, et de tous les docteurs et pontifes ; d'Antoine, Pacôme, Cassien, Benoît, Colomban, Geneviève, Radegonde, Clotilde, Séraphim de Sarov, Nicodème de la Sainte Montagne, Jean de Cronstadt, Nectaire d'Égine, Jean de San-Francisco, des saints NN........ dont nous faisons mémoire et de tous les saints.

Dia. ... (en semaine1) de tous les apôtres, disciples et évangélistes du Seigneur, de tous les martyrs, de tous les docteurs et pontifes, des saints NN... dont nous faisons mémoire en ce jour, et de tous les saints.

Dans les deux cas, on continue ici :

Dia. Avec eux, nous offrons nos prières pour tous ceux qui nous ont précédés dans la paix du Seigneur depuis Adam jusqu'à ce jour. Prions en particulier pour nos pères de bienheureuse mémoire, les pontifes Irénée et Jean, pour le diacre Maxime. Prions aussi pour NN... Que le Seigneur leur donne le repos là où resplendit la lumière de sa face. Prions le Seigneur.

Ts. Kyrie eleison.


COLLECTE post-nomina selon le propre, ou à défaut, la suivante :

Cél. Seigneur Jésus-Christ, reçois les prières et les offrandes de notre humilité. Souviens-Toi de tous ceux dont nous avons évoqué les noms, et de ceux que notre faiblesse a oubliés. Souviens-Toi de ceux qui nous ont précédés, marqués du signe de la foi, et qui dorment du sommeil de la mort ; place-les dans le lieu de rafraîchissement, de lumière et de paix, afin qu'avec eux nous Te connaissions, Toi seul Sauveur du monde, Ami de l'homme, coéternel au Père et au Paraclet.

À Toi louange, bénédiction, sagesse, honneur, puissance, force et action de grâce aux siècles des siècles.


COLLECTE du baiser de paix selon le propre, ou à défaut, le suivant :

Cél. Reçois, Seigneur, en odeur agréable, les mystères de notre liberté et de notre vie que nous célébrons aujourd'hui. Tu te réjouis de l'unité, accorde-nous une foi intègre, une paix perpétuelle et une charité pure, ô Toi qui vis et règnes avec le Père et l'Esprit-Saint aux siècles des siècles. Amen.


Canon eucharistique


IMMOLATIO selon le propre, ou à défaut, la suivante :

Cél. Il est véritablement digne et juste, équitable et salutaire, de Te rendre grâce en tous temps et en tous lieux, Seigneur Saint, Père tout-puissant, Dieu éternel.

Il T'est propre, il est vraiment tien d'être bon et d'attendre avec patience la conversion de notre nature changeante. Laisse-Toi fléchir par nos prières, et manifeste à ton Église ta miséricorde qu'elle proclame sans cesse.

Révèle à ton peuple le mystère admirable de ton unique Engendré, afin que tout peuple, toute nation entre dans la plénitude promise par l'évangile de ton Verbe et que tous parviennent à l'état de fils d'adoption par la puissance de ton Esprit, plénitude et adoption annoncées par les témoins de la Vérité.

C'est pourquoi les anges louent ta gloire, les dominations T'adorent, les puissances se prosternent en tremblant. Les cieux, les vertus des cieux et les bienheureux séraphins s'associent à leur exultation et concélèbrent avec eux. Daigne ordonner, nous T'en supplions, que nos voix confessantes puissent se mêler aux leurs en disant :


SANCTUS


POST-SANCTUS

Cél. Vraiment béni est Celui qui était, qui est et qui vient, ton Fils notre Seigneur, Rédempteur des nations. Lui qui, la veille de sa passion librement consentie pour nous et pour le salut de tous, prit du pain...


ANAMNÈSE

Cél. Chaque fois que vous ferez ceci, vous le ferez en mémoire de Moi. Vous proclamerez ma mort, vous annoncerez ma Résurrection, vous espérerez mon retour, jusqu'à l'heure où Je reviendrai vers vous du ciel avec gloire.

Faisant donc le mémorial de sa Passion très glorieuse, de sa Résurrection de l'enfer, de son Ascension au ciel, et de son second et glorieux avènement, nous qui sommes à Toi...



ÉPICLÈSE


POST-ÉPICLÈSE

FRACTION DU PAIN ton 3

Notre Père


LIBERA NOS selon le propre, ou à défaut, le suivant :


Cél. Délivre-nous, Seigneur, des œuvres des ténèbres, et réveille-nous par la lumière de ton Christ, car c'est à Toi qu'appartiennent le règne, la puissance et la gloire aux siècles des siècles.

Ts. Amen.


Élevation des dons dimanches et fêtes seulement, selon le propre


BÉNÉDICTION DES FIDÈLES selon le propre, ou à défaut, la suivante :

dimanches et fêtes seulement :


Cél. Seigneur, daigne répandre sur cette famille qui est tienne tes bienfaits célestes. Que chacun de nous produise des fruits spirituels comme la Vierge Marie a produit dans ses entrailles le Sauveur du monde .

Ts. Amen !


Cél. Que la terre offre une grotte à l'Inaccessible .

Ts. Amen !


Cél. Que les anges composent un cantique nouveau à Dieu qui Se manifeste .

Ts. Amen!


Cél. Que les mages se mettent en route, suivant l'étoile du matin de la vie nouvelle .

Ts. Amen !


Cél. Que l'humanité offre une vierge pour engendrer selon la chair le Verbe prééternel .

Ts. Amen !


Cél. Que Bethléem, la ville du pain, reçoive le Pain de vie .

Ts. Amen !


Cél. Que personne parmi nous ne dorme plus, que nos âmes veillent avec le Pasteur des brebis .

Ts. Amen !


Cél. Car de la source paternelle vient vers nous le Verbe créateur ; le Soleil de justice se lève à l'horizon ; l'aurore de la connaissance chasse les ténèbres de l'ignorance ; la vie va à la rencontre de la mort ; l'Éloigné vient vers nous afin de nous amener vers son royaume de liberté et de félicité éternelles, Lui notre Rédempteur aux siècles des siècles .

Ts. Amen !


En semaine :


Cél. Seigneur, daigne répandre sur cette famille qui est tienne tes bienfaits célestes. Que chacun de nous produise des fruits spirituels comme la Vierge Marie a produit dans ses en- trailles le Sauveur du monde. Par ta miséricorde, ô Dieu béni aux siècles des siècles .

Ts. Amen !



COMMUNION des célébrants selon le propre, ou à défaut, le psaume 34


COMMUNION des fidèles selon le propre, ou à défaut, selon l'ordinaire

Postcommunion selon le propre, ou à défaut, la suivante :


Dia. Bien-aimés frères, demandons à Dieu tout-puissant que l'Esprit enflamme nos âmes saisies du désir de Dieu, et que, semblables à des flambeaux et brillantes comme des luminaires éclatants, elles se rassasient du feu divin et reçoivent le Christ qui vient en nous. Prions le Seigneur.

Ts. Accorde, Seigneur !


Cél. Ayant été rassasiés, Seigneur, de tes célestes et admirables mystères, nous Te supplions avec ferveur : daigne nous faire progresser dans le mépris des attaches terrestres et dans l'amour des biens célestes, afin que, dépouillés de toute entrave de cupidité et de possession, nous puissions prendre part à ton royaume de liberté éternelle, ô Toi qui vis et règnes avec le Père et le Saint-Esprit, un seul Dieu aux siècles des siècles.

Ts. Amen.


HYMNE d'action de grâces aux liturgies solennelles

Rendons grâces au Seigneur...


RENVOI selon l'ordinaire

A la fin de la liturgie il est possible de chanter l'hymne à la Vierge ou le cantique populaire : "Venez divin Messie..."


HYMNE à la Vierge (attribuée à saint Venance Fortunat).

Etoile de la mer p. 6 ou


CANTIQUE

Ch. Venez divin Messie... page 7


Site fondé par Père Guy Barrandon († 15 Octobre 2011)