Présentation de la vierge marie au templeLien vers Homélie

DEUXIÈME DIMANCHE DE L'AVENT

Présentation de la vierge marie au temple

La liturgie est célébrée selon le commun de l'Avent (p.35), avec les particularités suivantes :


PRÆLEGENDUM

R. Les anges, voyant l'entrée de la toute pure, étaient stupéfaits ; comment la Vierge était-elle entrée dans le saint des saints ?

V. Portes du sanctuaire, recevez dans le saint des saints le tabernacle du Dieu tout-puissant.


TRISAGION


KYRIE


COLLECTE


Cél. La Vierge Marie gravit sans se retourner, d'un pas léger et dansant, les degrés de ton saint temple, ô Seigneur. Émerveillés devant un tel spectacle, nous T'en supplions, purifie-nous par ta miséricorde, afin que rien ne nous retienne ici bas, et que dépouillé de toute attache terrestre, notre cœur s'élève sans entrave vers ta beauté ineffable. Par Jésus-Christ, notre Seigneur, qui vit et règne avec Toi et le Saint-Esprit, un seul Dieu aux siècles des siècles.

Ts. Amen.


PREMIÈRE LECTURE - Proto-évangile de saint Jacques 7, 1 à 8, 1

En ce temps-là, lorsque Marie eut deux ans, Joachim dit : «Menons-la au temple du Seigneur, afin que s'accomplisse la promesse que nous avons faite, sinon le Tout-Puissant s'irriterait contre nous et rejetterait notre offrande.» Mais Anne répondit : «Attendons sa troisième année de peur que l'enfant ne réclame son père ou sa mère.» Et Joachim acquiesça : «Attendons.»

Lorsque la petite fille eut trois ans, Joachim dit : «Appelez les filles des Hébreux, celles  qui  sont sans tache ; que chacune d'elles prenne un flambeau, et le tienne allumé. L'enfant ne devra pas se retourner en arrière et son cœur ne se fixera pas hors du temple du Seigneur.» Elles obéirent à cet ordre et elles montèrent ensemble au temple du Seigneur. Et le prêtre accueillit l'enfant, et la prit dans ses bras. Il la bénit en disant : «Le Seigneur a glorifié ton nom dans toutes les générations. En toi, aux derniers jours, le Seigneur relèvera la rédemption qu'Il accorde aux fils d'Israël». Et il fit asseoir l'enfant sur le troisième degré de l'autel. Et le Seigneur Dieu fit descendre sa grâce sur elle. Et, debout sur ses pieds, elle se mit à danser. Et elle fut chère à toute la maison d'lsraël. Ses parents descendirent du temple, ils étaient remplis d'admiration, et ils louaient le Dieu tout-puissant qui ne les avait pas dédaignés : l'enfant ne s'était pas retournée en arrière. Et Marie demeurait dans le temple du Seigneur, semblable à une colombe, et elle recevait sa nourriture de la main d'un ange.


GRADUEL Ps 45, 14-16

R. Toute resplendissante est la fille du roi,

     à l'intérieur du palais.

V. Elle entre dans le palais du roi,

     suivie des jeunes filles, ses compagnes.



DEUXIÈME LECTURE He 9, 1-12


BENEDICITE

Alléluia Ps 45, 11


V.    Écoute, ma fille, et prête l'oreille,

        oublie ton peuple et la maison de ton père.

Évangile Lc 1, 46-55



CANTIQUE de l'Apocalypse dimanches et fêtes seulement

Ch. Saint, Saint. Saint...


LITANIES selon l'ordinaire


COLLECTE post-precem

Pendant le triple kyrie, le célébrant dit à voix moyenne :

Cél. Nous T'en supplions, ô Père, réveille nos cœurs pour préparer les voies de ton unique Engendré,         afin que nous puissions Le servir avec une intelligence pure au jour de son avènement.

à voix haute :

par ta miséricorde et ton amour de l'homme, Père, Fils et Saint-Esprit, ô notre Dieu qui es béni et qui vis, règnes et triomphes aux siècles des siècles.

Ts. Amen.



SYMBOLE DE LA FOI le dimanche seulement



PRÉFACE aux fidèles

Cél. Bien-aimés frères, le cœur de l'Immaculée, pur et inébranlable, ne peut se détacher de la splendeur divine. Marie est à Dieu sans réserve. L'amour unique pour son Créateur la met en mouvement. Cette puissance de volonté dans un corps d'enfant de trois ans est redoutable. Sa beauté et sa grâce, l'élégance de son âme, resplendissent de lumière céleste. Le souffle bleuté de la fraîcheur matinale du paradis perdu, traversant les ombres pesantes du péché, nous parvient aujourd'hui et l'arôme de l'innocence emplit nos narines.

Enfants, battez des mains autour de la Mère de Dieu, vierges, épouses, acclamez votre reine, prêtres et lévites, célébrez l'entrée du temple spirituel dans le saint des saints. Rois et princes de la terre, admirez la ferme volonté d'une jeune fille ; prophètes et scribes, composez un cantique pour le rouleau vivant de l'évangile du Verbe. Et toi, peuple chrétien rassemblé ici, flambeaux en main et la joie au cœur, uni aux armées angéliques, confesse le miracle de la nouvelle Ève, en suppliant l'Esprit-Saint, afin qu'Il me communique sa vertu ineffable, et que moi, prêtre indigne j'ose apporter la sainte oblation de notre seigneur Jésus-Christ, car en vérité c'est Lui qui offre et qui est offert, qui reçoit et qui se distribue, coéternel au Père et à l'Esprit-Saint aux siècles des siècles.

Ts. Amen.


COLLECTE de l'offertoire

Cél. Joachim et Anne présentèrent au temple saint, en sacrifice de louange, leur fille bénie, la Vierge Marie, la Mère de Dieu ; par son intercession, Seigneur, reçois nos offrandes arrosées du sang de ton Unique.


DIPTYQUES


Dia. Apportons nos offrandes et nos prières pour l'Église sainte, catholique et apostolique, afin que le Seigneur daigne la fortifier.

Ts. Dans la foi, l'espérance et la charité.


Dia. Pour les patriarches orthodoxes, notre évêque N..., tous les évêques qui annoncent sans crainte la parole de vérité, et offrent la sainte oblation, pour eux-mêmes, pour le clergé et le peuple chrétien,

Ts. et pour tous, et pour tout.

Dia. Unis à eux, à nos prêtres et au peuple qui nous environne, ayons en esprit les éprouvés, les captifs, les infirmes, les pèlerins, afin que le Seigneur daigne les protéger, les racheter, les guérir et les réconforter. Prions aussi en particulier pour NN..., ainsi que pour nos ennemis et ceux qui nous haïssent. En communion et souvenance des bienheureux Adam et Ève, Abel, Énoch, Noé, Melchisédech, Abraham, Isaac et Jacob, des douze patriarches et de tous nos premiers pères, de Moïse l'ami de Dieu, des juges, de David le doux roi et de tous les rois, et des prophètes Élie, Élisée, Isaïe, Jérémie, Ézéchiel, Daniel, Michée, Osée, Amos, Joël, Jonas, Nahum, Habakuc, Sophonie, Aggée, Abdias, Zacharie, Malachie, Tobie, Ananias, Azarias et Misaël, Macchabée et ses fils, de saint Jean-Baptiste le Précurseur, et par-dessus tout de notre souveraine Mère de Dieu et toujours Vierge Marie.

Ts. Toi vraiment la Mère de Dieu, nous t'exaltons.

Dia. ... (dimanche seulement) des saints apôtres Pierre, Paul,

Jean et Jacques, NN... et de tous les apôtres, disciples et évangélistes du Seigneur; d'Étienne, Georges, Catherine, Blandine, Rus- tique, Eleuthère, N... et de tous les martyrs ; d'Irénée, Denys, Athanase, Hilaire de Poitiers, Basile, Grégoire le Théologien, Jean Chrysostome, Ambroise, Augustin, Grégoire de Rome, Martin, Nicolas, Césaire, NN..., Germain de Paris dont nous célébrons la liturgie, et de tous les docteurs et pontifes ; d'Antoine, Pacôme, Cassien, Benoît, Colomban, Geneviève, Radegonde, Clotilde, Séraphim de Sarov, Nicodème de la Sainte Montagne, Jean de Cronstadt, Nectaire d'Égine, Jean de San-Francisco, des saints NN... dont nous faisons mémoire et de tous les saints.

Dia. ... (en semaine) de tous les apôtres, disciples et évangélistes du Seigneur, de tous les martyrs, de tous les docteurs et pontifes, des saints NN... dont nous faisons mémoire en ce jour, et de tous les saints.

Dans les deux cas, on continue ici :

Dia. Avec eux, nous offrons nos prières pour tous ceux qui nous ont précédés dans la paix du Seigneur depuis Adam jusqu'à ce jour. Prions en particulier pour nos pères de bienheureuse mémoire, les pontifes Irénée et Jean, pour le diacre Maxime. Prions aussi pour NN... Que le Seigneur leur donne le repos là où resplendit la lumière de sa face. Prions le Seigneur.

Ts. Kyrie eleison.


COLLECTE post-nomina


Cél. Jésus, Dieu tout-puissant, qui as voulu naître des entrailles virginales, devenant homme pour notre salut, en ce jour de l'entrée de Marie, la Vierge, en ton temple saint, conduis tous ceux pour lesquels nous te prions vers ton royaume, où il n'y a ni pleur, ni gémissement, mais la félicité et la vie sans crépuscule. Ouvre-leur, nous T'en supplions la porte du paradis, afin qu'ils Te connaissent, Toi seul Sauveur du monde, Ami de l'homme, coéternel au Père et au Paraclet.                                                                     À Toi louange, bénédiction, sagesse, honneur, puissance, force et actions de grâces aux siècles des siècles.

Ts. Amen.


COLLECTE du Baiser de Paix

Cél. Seigneur, que notre baiser soit chaste, et que la paix qui vient de Toi règne parmi les frères, car ta venue est proche.


IMMOLATIO

Cél. Il est véritablement digne et juste, équitable et salutaire, de Te rendre grâce en tous temps et en tous lieux, Seigneur saint, Père tout-puissant, Dieu éternel, ineffable, indescriptible, invisible et immuable, par le Christ notre Seigneur.

En ce jour où nous célébrons l'entrée de la Vierge au Temple, Marie T'est offerte, Seigneur, comme un encens agréable et pur, et Zacharie, ton prêtre de l'ancienne alliance, la reçoit dans le saint des saints.

Elle baisse les paupières devant le feu chérubique, et son cœur s'élance au-dessus des séraphins, vers ton amour infini. L'Esprit la saisit, le Verbe la pénètre, elle est ta fille élue, la Mère de ton Fils selon la chair. Nous T'offrons Marie, Tu nous offres Jésus, ton Unique Engendré, afin que tous ceux qui croient en Lui aient la vie éternelle.

Et nous, tes prêtres de la nouvelle alliance, aspergés du sang de notre Seigneur, nous T'immolons à présent la louange d'action de grâce, nous Te présentons le corps et le sang du Verbe inséparable de Toi, corps et sang nés de Marie, et conçus de l'Esprit. Unis aux armées angéliques, aux esprits célestes, aux voix très élevées, nous confessons ton Nom ineffable et nous proclamons ta gloire resplendissante, en disant...



SANCTUS


POST-SANCTUS

Cél. Vraiment béni est Celui qui était, qui est et qui vient, ton  Fils notre Seigneur, Rédempteur des nations. Lui qui, la veille de sa passion librement consentie pour nous et pour le salut de tous, prit du pain...


ANAMNÈSE

Cél. Chaque fois que vous ferez ceci, vous le ferez en mémoire de Moi. Vous proclamerez ma mort, vous annoncerez ma Résurrection, vous espérerez mon retour, jusqu'à l'heure où Je reviendrai vers vous du ciel avec gloire.

Faisant donc le mémorial de sa Passion très glorieuse, de sa Résurrection de l'enfer, de son Ascension au ciel, et de son second et glorieux avènement, nous qui sommes à Toi...



ÉPICLÈSE


POST-ÉPICLÈSE

FRACTION DU PAIN ton 3

Notre Père


LIBERA NOS


Cél. Délivre-nous des morsures du serpent, par l'intercession de la Très Pure, car c'est à Toi qu'appartiennent le règne, la puissance et la gloire, aux siècles des siècles.

Ts. Amen.


ÉLÉVATION DES DONS

Cél. L'Esprit et l'Église disent, alléluia :

R.    Viens, Seigneur Jésus, viens, alléluia, alléluia !


BÉNÉDICTION DES FIDÈLES :

Si des enfants sont consacrés à la Vierge, on dira la première bénédiction, sinon on dira la seconde bénédiction p. 18

Première bénédiction :

Dia. Enfants, avancez, et inclinez la tête devant le Seigneur.

Ts.    Devant Toi, Seigneur.


Cél. Bénis, Père, et sanctifie ceux qui sont accourus dans ce lieu saint, afin de célébrer par des chants de fête et de pieuses prières l'entrée de ta fille divine, Marie, dans ton temple de Sion. Bénis en particulier tes enfants que voici, consacrés à la Mère de Dieu.

Ts. Amen !


Cél. Qu'ils soient toute leur vie saisis par l'amour pour Toi, sans partage, protégés par la virginité de celle qui engendra dans le temps ton Enfant bien-aimé .

Ts. Amen !


Cél. Que leurs pas soient rapides sur le chemin de l'Église, et lents sur les sentiers du vice .

Ts. Amen !


Cél. Qu'à la suite de Marie, ils fixent leurs regards sur ta splendeur, et qu'ils ne regardent pas derrière eux comme la femme de Lot .

Ts. Amen !


Cél. Que leurs cœurs demeurent le temple de l'Esprit, et que leurs corps soient enchâssés dans l'Église .

Ts. Amen !


Cél. Que l'Esprit les féconde toute leur vie par les dons spirituels, et que Marie, la très pure, les préserve de toute souillure .

Ts. Amen !


Cél. Et que le peuple orthodoxe ne soit pas repoussé loin de ta Face à cause de ses péchés, mais que nous soyons accueillis dans le royaume céleste, non par Zacharie, mais par le Grand Prêtre éternel selon l'ordre de Melchisédech, ton Fils notre Seigneur, dont nous espérons la proche venue, Lui qui vit et règne avec Toi et l'Esprit-Saint, un seul Dieu au siècles des siècles.

Ts. Amen !

Seconde bénédiction

Dia. Inclinez la tête pour recevoir la bénédiction.

Ts.    Devant Toi, Seigneur.


Cél. Seigneur, bénis ceux qui sont réunis dans ce temple saint, afin de se réjouir de l'entrée de Marie, la divine, dans le saint des saints.

Ts.   Amen !


Cél. Introduis nos âmes dans le secret divin .

Ts.   Amen!


Cél. Cache-nous derrière le rideau de Ta miséricorde .

Ts.   Amen !


Cél. Fais que, semblables à Marie, nous devenions le temple de l'Esprit .

Ts.   Amen !


Cél. Purifie-nous de toute souillure, par son intercession ,

Ts.   Amen !


Cél. Afin que nous puissions contempler Ta gloire avec un cœur purifié ,

Ts.   Amen !


Cél. Et que, sans honte ni confusion, nous attendions avec con- fiance Ta seconde et glorieuse venue .

Ts.    Amen !

Antienne de communion

Ch.  Le Temple du Verbe dans le temple saint reçoit le pain céleste de la main d'un ange.


COMMUNION des célébrants


COMMUNION des fidèles


TRICANON

Postcommunion


Dia. Bien-aimés frères, demandons à Dieu tout-puissant que l'Esprit enflamme nos âmes saisies du désir de Dieu, et que, semblables à des flambeaux et brillantes comme des luminaires éclatants, elles se rassasient du feu divin et reçoivent le Christ qui vient en nous. Prions le Seigneur.

Ts. Accorde, Seigneur !


Cél. Que par l'intercession de la Toute Sainte Vierge Marie, les portes du paradis s'ouvrent largement devant ceux qui ont communié avec confiance au corps très pur et au sang très précieux de Celui qui S'incarne d'elle. Nous Te le demandons par ton Fils et dans l'Esprit-Saint, à Toi la gloire aux siècles des siècles.

Ts. Amen.

ou, ad libitum :

Cél. Ô Seigneur, Tu as rassasié ton peuple dans le désert par la manne céleste, et Tu as nourri Marie, l'enfant élue, par la main de Gabriel dans le temple de Jérusalem. Manne et main angélique, prémices eucharistiques. Maintenant, les temps accomplis, Tu nous vivifies, Tu nous déifies par la nourriture et le breuvage redoutables et mystérieux. Nous Te rendons grâce, et nous T'en supplions : que Ta venue corporelle et ineffable nous soit un gage de résurrection et non de condamnation ; qu'elle nous purifie, nous guérisse et nous procure l'union parfaite avec ta grâce éternelle, ô Trinité sainte, gloire à Toi aux siècles des siècles.                                                                                                                                                                       Ts Amen !


HYMNE d'action de grâces aux liturgies solennelles

Rendons grâces au Seigneur...


RENVOI selon l'ordinaire

A la fin de la liturgie, il est possible de chanter l'hymne à la Vierge ou le cantique populaire "Venez, divin messie..."


HYMNE à la Vierge (attribuée à saint Venance Fortunat).

Étoile de la mer...  page 6

ou


CANTIQUE

Ch. Venez divin Messie...  page 7


Site fondé par Père Guy Barrandon († 15 Octobre 2011)