Les noces de canaLien vers Homélie

1er DIMANCHE APRÈS THÉOPHANIE

LES NOCES DE CANA

Commission liturgique Octobre 2012


PRÆLEGENDUM 

Ch.      Que toute la terre T’adore et chante en ton honneur.

                           Qu’elle dise un hymne à ton nom, ô Très-Haut.

V.        Acclamez Dieu, terre entière, chantez un hymne à son nom

Ch.      Rendez glorieuse sa louange. 


GLORIA 


COLLECTEs 

Cél.     Tu as caché ta gloire dans la grotte ténébreuse, tu la dévoiles au monde par la manifestation resplendissante de ta divinité, ô Christ notre Dieu. Avec les mages, reçois notre adoration, ô Roi de l'univers ! Avec le Précurseur, accepte notre confession, ô Fils aimé du Père dans l'Esprit-Saint. Avec ta Mère, exauce notre prière ardente de transformer l'eau de notre existence en joie nuptiale du vin nouveau, car tu es le Créateur et le Rédempteur du monde, consubstantiel au Père et à l'Esprit-Saint, aux siècles des siècles.

Ts.       Amen. 

Cél.     Ô Dieu, Créateur tout-puissant, ton Verbe s’est manifesté en ce jour par un miracle insigne en changeant l’eau en vin. Il a rassasié ceux qui étaient assis au repas, Il a étanché la soif des invités aux noces. Accorde à tes fidèles de participer au banquet nuptial. En perdant la faim des choses passagères, qu’ils soient rassasiés de la nourriture éternelle, et qu’ils Te connaissent, Toi, Père saint, avec ton Fils et ton Esprit, un seul Dieu aux siècles des siècles.

Ts.       Amen. 


PREMIÈRE LECTURE (Osée 2, 16-25) 


GRADUEL (Ps 107, 20-21) 

V.        Le Seigneur a envoyé sa Parole.  Il a guéri les hommes et les a délivrés de la mort.

V.        Qu’ils chantent la louange du Seigneur pour sa bonté,

                          et pour les merveilles qu’il accomplit en faveur des hommes. 


EPITRE (Romains 12, 6-16) 


ALLELUIA

V.        Louez le Seigneur, tous ses anges.

                          Louez-Le toutes ses puissances. 


EVANGILE (Jean 2, 1-11) 

Le troisième jour, on célébrait des noces à Cana, en Galilée, et la mère de Jésus était là. Or Jésus et ses disciples étaient aussi invités à ces noces ; le vin venant à manquer, la mère de Jésus s’adresse à Lui : « Ils n’ont pas de vin » et Jésus lui répond : «  Femme, est-ce notre affaire, à toi et à Moi ? Mon heure n’est pas encore venue ».

Sa mère dit aux serviteurs : « Quoi qu’Il vous dise, faites-le ». Or, il y avait six jarres de pierre posées là pour la purification des Juifs, chacune contenant deux ou trois mesures. Jésus leur dit : « Remplissez d’eau les jarres » et ils les remplirent jusqu’au bord ; Il leur dit alors : « Puisez maintenant, et portez-en à l’intendant du festin »;  ils lui en portèrent.

Comme l’intendant du festin goûtait l’eau  changée en vin et qu’il n’en connaissait pas la provenance, tandis que les serviteurs qui avaient puisé cette eau le savaient bien – il appelle le jeune époux et lui dit : « tout le monde sert le bon vin en premier puis quand les gens sont gris, on sert le moins bon ; toi, tu  as réservé le bon vin  jusqu’à maintenant. »

Ce fut le premier des miracles de Jésus ; Il l’accomplit à Cana en Galilée ; Il y manifesta sa gloire et ses disciples crurent en Lui.  


PRÉFACE aux fideles 

Cél.     Frères bien-aimés, en ce jour qui est placé sous la grâce du Sauveur, l’Époux céleste, le Seigneur Jésus qui aime les âmes des croyants, s’est uni l’Église qu’Il s’est choisie d’entre les nations. Il lui a donné l’anneau qui porte son sceau, et les précieuses boucles d’oreilles de la foi, cette foi qui vient de l’audition de la parole du Verbe de Dieu incarné. Le Fils de Dieu a offert a sa fiancée des bracelets d’or, les œuvres dignes de louange. Et ces noces spirituelles n’ont pas été célébrées par le Christ en Judée, mais à Cana de Galilée, au milieu des nations. En effet, l’Église des nations a été appelée à l’union nuptiale de l’amour divin, selon la parole du prophète : « J’appellerai mon peuple celui qui n’était pas mon peuple, j’appellerai ma bien-aimée celle qui n’était pas ma bien-aimée ».

Gardons précieusement, mes bien-aimés, ce vin délicieux que le céleste Époux désire répandre en abondance en nos cœurs, la grâce enivrante du Saint-Esprit, que je vous supplie d’invoquer avec moi, afin qu’Il me communique sa vertu ineffable et que j’ose apporter la sainte oblation de notre Seigneur Jésus Christ, car en vérité c’est Lui qui offre et qui est offert, qui reçoit et Se distribue, coéternel au Père et à l’Esprit-Saint dans les siècles des siècles.

Ts.       Amen.  


SECRÈTE 

Cél.       Nous T’en supplions, Seigneur, sois attentif à ton peuple que ton Esprit a oint royalement et que ton Bien-Aimé a réuni de toutes les nations. Ce peuple T’apporte ces offrandes et confesse la triple Lumière.  


COLLECTE Post-Nomina

Cél.       Ayant entendu les noms et les demandes des offrants, nous supplions ta clémence, par ton Fils Jésus-Christ, qui a changé miraculeusement l’élément de l’eau en vin, daigne ordonner que les noms tissés par les diptyques que nous venons de prononcer soient associés à ceux des élus, et que nous connaissions ton Fils, le seul Sauveur du monde, co-éternel à Toi, Père, et au Paraclet. A Toi louange, bénédiction, sagesse, honneur, puissance, force et actions de grâces aux siècles des siècles.

Ts.       Amen. 


IMMOLATIO 

Cél. Il est véritablement digne et juste, équitable et salutaire, de Te rendre grâces en tout temps et en tout lieu, Seigneur saint, Père tout-puissant, Dieu éternel, parce que ton Fils unique, apparu dans la substance de notre mortalité, nous a restaurés par la manifestation de son immortelle splendeur.

         Par son incarnation dans le sein de Marie la Vierge, Tu as scellé les fiançailles de l'Agneau et de la créature. Dans les entrailles de l'Église, anticipant le banquet nuptial du siècle à venir, Tu restaures les fidèles par la grâce enivrante du Saint-Esprit et Tu élèves le cœur de chacun vers l'union parfaite avec Toi.

         C'est pourquoi les anges louent ta gloire, les dominations t'adorent, les puissances se prosternent en tremblant. Les cieux, les vertus des cieux et les bienheureux séraphins s'associent à leur exultation et concélèbrent avec eux. Daigne ordonner, nous T'en supplions, que nos voix confessantes puissent se mêler aux leurs en disant : … 

Post Sanctus 

Cél.     Il est vraiment saint, vraiment béni ton Fils, notre Seigneur Jésus-Christ. Pour révéler sa naissance céleste, Il a ras­semblé devant le monde en ce jour les miracles de sa majesté. Il a montré aux mages l'étoile divine qu'ils devaient adorer, puis laissant passer un temps, Il sanctifia les flots du Jourdain par son baptême, puis laissant passer un temps, Il changea les eaux en vin, Lui, notre Seigneur Jésus-Christ, qui, la veille de sa passion,…. 


LIBERA NOS

Cél.     Délivre-nous, du malin et règne en nous, par nous et sur nous car c’est à Toi qu’appartiennent le règne, la puissance et la gloire, aux siècles des siècles.

Ts.       Amen. 

Elévation des dons 

Cl.       Le Christ a transformé l’eau en vin, alleluia.

Ch.      Il a transformé le vin en son sang, alleluia, alleluia. 


BÉNÉDICTION DES FIDÈLES 

Cél.    O Dieu qui, d’une manière admirable, as transformé l’eau en vin et, d’une manière plus admirable encore, as renouvelé notre nature en l’unissant à ta Divinité, donne à tes serviteurs ici présents :

         + de se détourner de la lie des péchés.

Ts.       Amen.

Cél.    + de passer de la superstition à la foi.

Ts.       Amen.

Cél.    + de délaisser l’ignorance pour goûter la science divine.

Ts.       Amen.

Cél.    + de transformer leurs cœurs afin qu’ils brûlent du feu de la charité, qui est de Te connaître, Toi, ton Verbe et ton Esprit, seul Dieu aux siècles des siècles.

Ts.       Amen. 


POST-COMMUNION

Dia.     Rendant des actions de grâces, mes bien-aimés frères, implorons par nos prières concordantes la divine miséricorde, afin que ces sacrements admirables, régénérateurs et salutaires, reçus par nous, pécheurs, illuminent notre esprit, purifient notre âme, sanctifient notre corps et qu'ils confirment nos entrailles et notre cœur dans l'espoir des biens célestes. Prions le Seigneur.

Ts.       Accorde Seigneur.             

Cél.     Nous Te rendons grâces, Seigneur, pour ta révélation dévoilée aux noces de Cana. Elle s’accomplit pleinement dans le sacrement de ton corps et de ton sang dont Tu nous as nourris. Fortifie notre foi, afin que nous puissions vivre en plénitude tes divins mystères, ô Toi qui vis et règnes avec le Père et l’Esprit-Saint dans les siècles des siècles.

Ts.       Amen.


Rectifié lors de la Commission liturgique du 14 janvier 2005, du 30 mars 2006 et du 16 janvier 2007

Site fondé par Père Guy Barrandon († 15 Octobre 2011)