Ô Rejeton De JesséLien vers Homélie

VÊPRES DU TROISIÈME NOM DIVIN

Ô REJETON DE JESSÉ

le 19 Décembre

Annonce liturgique

On allume les trois premières lampes. Le diacre (ou le lecteur) se rend à l'ambon et dit :

Dia. Bien-aimés frères, l'Église continue la série septénaire des Noms divins, qui précède la vigile de Noël. Tous les jours, à vêpres, c'est-à-dire maintenant, elle lance par une antienne solennelle un cri vers le Messie. Aujourd'hui, l'Église fait entendre son troisième appel au Fils de Dieu et Fils de l'homme : Ô Rejeton de Jessé


OUVERTURE selon l'ordinaire


PSAUME COSMIQUE


ANTIENNE

Le rejeton de l'arbre de Jessé a fleuri, annonçant l'été sans fin et la fuite de l'hiver.


PSALMODIE Ps 104

Mon âme, bénis le Seigneur...

Reprise de l'antienne


Psaume 72


ANTIENNE

V. Il épargnera le pauvre et l'indigent, Il sauvera l'âme des humbles.


PSALMODIE

Ô Dieu donne au roi ton jugement, au fils du roi ta justice.

Qu'il dirige ton peuple avec justice, et tes pauvres avec équité.

Les montagnes produiront la paix pour le peuple, et les collines la justice.

Il fera droit aux humbles de son peuple, Il tirera le pauvre de la misère, Il écrasera le calomniateur.

Il règnera aussi longtemps que dure le soleil, aussi longtemps que la lune : d'âge en âge.

Il descendra comme les ondées sur la verdure, comme les pluies qui abreuvent la terre.

En ces jours-là fleurira la justice, la paix règnera jusqu'à la consommation des siècles.

Son empire s'étendra d'une mer à l'autre, du fleuve jusqu'aux confins de la terre.

Les habitants du désert se prosterneront devant Lui, ses adversaires lècheront la poussière.

Les rois de Tarsis et des îles Lui paieront un tribut, les rois d'Arabie et de Saba apporteront des présents.

Tous les rois de la terre se prosterneront devant Lui, toutes les nations Le serviront.

Il délivrera le pauvre qui crie vers Lui, et le malheureux qui est sans appui.

Il aura pitié de l'indigent et du pauvre, Il sauvera l'âme des humbles.

Il les affranchira de l'oppression et de la violence, leur nom aura du prix à ses yeux.

Il les fera vivre et ils Lui offriront de l'or d'Arabie, ils prieront sans cesse pour Lui, ils Le béniront en tous temps.

La terre regorgera de blé jusqu'au sommet des montagnes, son fruit grandira comme le Liban, on le récoltera comme l'herbe des champs.

Aussi longtemps que le soleil son Nom se perpétuera, qu'Il soit béni à jamais !

Qu'en lui soient bénies toutes les tribus de la terre, que toutes les nations proclament sa félicité.

Béni soit le Seigneur notre Dieu, Dieu d'Israël qui seul a fait des merveilles.

Béni soit à jamais son Nom glorieux, que la terre soit remplie de sa gloire. Amen ! Amen !

Ts. Gloire au Père au Père et au Fils et au Saint-Esprit, comme il était au commencement et maintenant et toujours et au siècles des siècles. Amen !

Reprise de l'antienne


Psaume ecclésiastique


ANTIENNE

V. Les rois de la terre se tiennent en silence devant la reine enceinte de Celui qui régnera éternellement.


PSALMODIE alternée par deux chantres

Salut, Mère du Verbe divin, ô virginale humilité,

salut, mère sans tache, humble virginité !

Sois dans la joie, toi qui deviens féconde, ton fardeau n'est pas lourd, sois dans la joie, ton joug est léger.

Salut, rejeton de Jessé, branche féconde en fruits, salut, porte close du temple, ouverte à Dieu seul.

Triomphe, toison de Gédéon, baignée de la rosée de l'Esprit-Saint, Triomphe, palais de Salomon, majestueux entre tous.

Salut, étoile scintillante de Jacob, tes rayons illuminent toutes les mers, salut, demeure scellée, buisson à la puissante flamme.

Réjouis-toi, le soleil est ton vêtement, humble étoile, tu enfanteras le Soleil de justice !

Exulte, élue entre mille, ô radieuse échelle des cieux !

Chante, aurore naissante d'un astre neuf, exulte, arche d'alliance dont le sein

garde trois trésors pour les pécheurs.

Élève ton cœur, magnifie en ton âme le Christ Jésus,

prie-Le pour que nous chantions avec toi, ô douce Marie !

Ts. Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit,

comme il était au commencement et maintenant et toujours et aux siècles des siècles. Amen.

Reprise de l'antienne




RÉPONS BREF

V. Le Seigneur est proche, alléluia !

R. Venez, adorons-le, alléluia, alléluia !


LECTURE Is 11, 1-9


RÉPONS LONG de la semaine ; cf le Livre d'heures


HYMNE ambrosienne p. 48

Lumière joyeuse


COLLECTE p. 49


PSAUME lucernaire et strophes patristiques ton 3

Cél. Que ma prière s'élève comme l'encens devant Toi,

et l'élévation de mes mains comme le sacrifice vespéral.

1. Chantons le mystère de l'Église, et l'hymne vespérale au Verbe du Père devenu Fils d'une vierge.

2. Seule entre toutes les femmes, tu as été élue dans le siècle, et jugée digne de porter le Seigneur saint dans tes entrailles.

3. Ce mystère est grand ! À Marie seule, le privilège de voir naître en son sein le Dieu de qui viennent toutes choses.

4. Tu es vraiment pleine de grâce, et ta gloire dure à jamais : car de toi naît le Christ, par qui tout a été fait.

5. Implorons, peuples, la Mère de Dieu et Vierge,

qu'elle nous obtienne la paix et la miséricorde.


Magnificat

On augmente l'éclairage de l'église.


PRÉFACE aux fidèles

Cél. Je vois un mystère étrange et très glorieux : la grotte

devient le Ciel, la Vierge devient le trône chérubique et la crèche le contenant dans lequel se couche l'Incontenable, le Christ Dieu. En Le glorifiant, magnifions la Vierge.


GRANDE ANTIENNE du troisième Nom divin avant et après le cantique


Ô Rejeton de Jessé, étendard des peuples, devant lequel les rois garderont le silence, et que les nations invoqueront ; viens et ne tarde pas, viens nous libérer, ne tarde plus.


CANTIQUE

Mon âme magnifie le Seigneur,

et mon esprit est ravi de joie en Dieu mon Sauveur...

Petite antienne du troisième Nom divin

À intercaler tous les trois versets du Magnificat.

Ô Rejeton de Jessé, viens nous libérer, ne tarde plus.


On diminue l'éclairage de l'église après le deuxième chant de la grande antienne.


TRISAGION


LITANIES wisigothiques p. 51

Notre Père


COLLECTE

Cél. Seigneur, la terre est dans la joie et tressaille par ta béné-


diction divine, car le Verbe se fait chair ; Il est près de bondir des entrailles sacrées et virginales, annulant la trangression d'Adam. Que sautent les montagnes, que les mers s'ébranlent, que les arbres des forêts entrent en liesse, car Dieu se fait homme ; de la racine de Jessé, l'Arbre de vie pousse vers l'immortalité ; de la noirceur de la terre, se dégage le brillant Soleil de justice, traversant le ciel spirituel caché dans la grotte, Notre dame Marie mère de Dieu.

Nous Te supplions donc, Dieu tout-puissant devenu enfant de la race de Jessé, que nos esprits purifiés soient prêts à recevoir la filiation divine, par ta filiation volontaire à notre nature, par ta venue parmi nous, et par ta miséricorde, ô notre Dieu, qui es béni et qui vis, règnes et triomphes avec le Père et l'Esprit-Saint aux siècles des siècles.

Ts. Amen.

Clôture selon l'ordinaire, sauf la clausule finale

Cél. Que le Seigneur qui était, qui est et qui vient nous donne sa paix,

Ts. et la vie éternelle. Amen.


À la fin de l'office, il est possible de chanter l'hymne à la Vierge ou le cantique populaire «Venez, divin Messie»


HYMNE p. 53

ou


CANTIQUE p. 54


Site fondé par Père Guy Barrandon († 15 Octobre 2011)