Ô clef de DavidLien vers Homélie

VÊPRES DU QUATRIÈME NOM DIVIN

Ô CLEF DE DAVID

20 Décembre

Annonce liturgique

On allume les quatre premières lampes. Le diacre (ou le lecteur) se rend à l'ambon et dit :

Dia. Bien-aimés frères, l'Église continue la série septénaire des Noms divins, qui précède la vigile de Noël. Tous les jours, à vêpres, c'est-à-dire maintenant, elle lance par une antienne solennelle un cri vers le Messie. Aujourd'hui, l'Église fait entendre son quatrième appel au Fils de Dieu et Fils de l'homme : ô clef de David


OUVERTURE selon l'ordinaire


psaume cosmique


ANTIENNE

V. Béni soit Celui qui vient ouvrir la porte du paradis, Hosannah au Fils de David, alléluia !


PSALMODIE Ps 104

Mon âme, bénis le Seigneur...

Reprise de l'antienne


Psaume 96


ANTIENNE

V. Chantez au Seigneur un cantique nouveau, car Il vient pour juger la terre.


PSALMODIE

Chantez au Seigneur un chant nouveau, chantez au Seigneur toute la terre.

Chantez au Seigneur, bénissez son Nom, annoncez jour après jour son salut.

Proclamez sa gloire parmi les nations, ses merveilles parmi les peuples.

Le Seigneur est grand et très digne de louanges, redoutable par-dessus tous les dieux.

Car tous les dieux des peuples sont des démons, mais le Seigneur a fait les cieux.

La louange et la splendeur sont devant Lui, la sainteté et la magnificence sont dans son sanctuaire.

Rendez au Seigneur, familles des nations, rendez au Seigneur gloire et honneur,

rendez au Seigneur gloire pour son Nom, apportez vos offrandes, accourez dans ses parvis.

Prosternez-vous devant sa face avec des ornements sacrés, tremblez devant Lui, habitants de la terre.

Dites parmi les peuples : «Le Seigneur règne», Il a fondé le monde qui ne chancelle pas, Il juge les peuples avec équité.

Que le ciel exulte et que la terre soit en liesse, que la mer mugisse avec tout ce qu'elle contient,

que les champs s'égaient avec tout ce qu'ils renferment, que les arbres des forêts poussent des cris de joie devant le Seigneur, car Il vient : Il vient pour juger la terre.

II jugera le monde avec justice, et les peuples selon sa vérité.

Ts. Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit, comme il était au commencement et maintenant et toujours et aux siècles des siècles. Amen.

Reprise de l'antienne


Psaume ecclésiastique


ANTIENNE

V. Voici que vient le Saint, le Véritable, Celui qui tient la clef de David, Il ouvre le paradis et nul ne le fermera, alléluia !


PSALMODIE alternée par deux chantres

Comme un trône empourpré, tu portes le Créateur, comme une couche vivante, tu entoures le Roi, ô pleine de grâce.

Tige vigoureuse, de toi germe le Christ, notre appui, semblable à la verge d'Aaron, bourgeonnant sans culture, ô immaculée.

C'est chose impossible aux mortels que de bien chanter le mode admirable de ton étonnante maternité.

Car elle dépasse toute intelligence, toute pensée, toutes les conceptions de l'esprit et la puissance des paroles.

Isaïe, voyant ta conception indicible, s'écriait en son accent divin : « l'Esprit-Saint est survenu en toi, ô Mère de Dieu ».

Ts. Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit, comme il était au commencement et maintenant et toujours et aux siècles des siècles. Amen.

Reprise de l'antienne


RÉPONS BREF

V. Le Seigneur est proche, alléluia !

R. Venez, adorons-Le, alléluia, alléluia !


LECTURE Is 22, 20-23

Commencer la lecture de la manière suivante :

« En ce jour-là, J'appellerai mon serviteur Eliakim "celui que Dieu établit", fils de Hilkiya "la part du Seigneur" et Je le retirerai... ».


RÉPONS LONG de semaine ; cf le Livre d'heures

Des montagnes se sont élevées, - des vallées se sont abaissées/

afin que les eaux ne reviennent plus couvrir la terre.


V. De sa haute demeure Il arrose les montagnes,

La terre est rassasiée du fruit de ses oeuvres


HYMNE ambrosienne p. 48

H. Ô créateur du firmament, clarté sans fin de tout croyant,

Ô Christ sauveur ami des hommes, exauce nos humbles prières


F.Touché de voir périr le siècle sous les coups glacés de la mort

Tu apprêtes pour ses péchés le remède de ton pardon.


H.Comme un époux brillant s'élance en dehors du lit nuptial,

Lorsque les temps sont accomplis, Tu nais de la Vierge très pure


F.A ton Nom grand et redoutable, aux cieux, sur terre et dans l'enfer

toute créature s'incline, et fléchit, Seigneur, le genou


H+F Ô Saint qui reviendras juger en ton second avènement,

nous T'en prions, délivre-nous de la perfidie du démon

Lumière joyeuse


COLLECTE p. 49

Cél. Daigne, Seigneur, garder cette soirée sans péché,

Tu es béni, Seigneur, Dieu de nos pères, et ton Nom est loué et glorifié aux siècles. Amen !

Que ta miséricorde soit sur nous car nous espérons en Toi,

Tu es béni, Seigneur, enseigne-nous par .

Tu es béni, Maître, instruis-nous par tes commandements.

Tu es béni, Saint, éclaire-nous par tes commandements.

Seigneur, ta miséricorde dure à jamais, ne méprise pas l'oeuvre de tes mains.

A Toi convient la louange, à Toi convient le cantique, à Toi convient la gloire, Père, Fils et Saint-Esprit, maintenant et toujours et aux siècles des siècles.


PSAUME LUCERNAIRE

Cél. Que ma prière s'élève comme l'encens devant Toi,

et l'élévation de mes mains comme le sacrifice vespéral.

1. Ton sein, ô Mère de Dieu, est la gerbe de froment qui porte d'une manière ineffable l'Épi non semé. Le Verbe de Dieu que tu enfanteras à Bethléem nourrira dans son amour toute créature, délivrant le genre humain de la famine mortelle.

2. Ô Vierge intègre, d'où viens-tu ? Qui t'a engendrée ? Quelle est ta mère ? Comment peux-tu porter le Créateur dans tes bras ? Comment peux-tu demeurer intacte en ta maternité?

3. De redoutables mystères s'accomplissent en toi, ô Toute Sainte ! Nous prions la terre de préparer la grotte de ton enfantement, nous demandons au ciel l'étoile mystérieuse.

Voici que les mages s'avancent de l'orient à l'occident, pour voir le salut des mortels resplendir comme un flambeau dans tes bras.

4. Ô toi qui es le palais brillant du Maître, comment viens-tu en une humble étable mettre au monde le Roi et déposer dans la crèche le Seigneur incarné pour nous, ô Toute Sainte Épouse de Dieu !

5. Ève, par son péché, introduit ici-bas la malédiction, mais toi, ô Vierge Mère de Dieu, par l'excellence de ta fécondité, tu as fait fleurir au monde la bénédiction. C'est pourquoi nous te célébrons : alléluia, alléluia. alléluia !


Magnificat

On augmente l'éclairage de l'église.


PRÉFACE aux fidèles

Cél. Je vois un mystère étrange et très glorieux : la grotte devient le Ciel, la Vierge devient le trône chérubique et la crèche le contenant dans lequel se couche l'Incontenable, le Christ Dieu. En Le glorifiant, magnifions la Vierge.


GRANDE ANTIENNE du quatrième Nom divin avant et après le cant.

Ô Clef de David et Sceptre de la maison d'Israël, qui ouvres sans que personne puisse fermer, et fermes sans que personne puisse ouvrir, viens et ne tarde pas, viens libérer le captif plongé dans les ténèbres et l'ombre de la mort.


CANTIQUE

Petite antienne du quatrième Nom divin

À intercaler tous les trois versets du Magnificat.

Ô Clef de David, viens libérer le captif plongé dans les ténèbres et l'ombre de la mort.


TRISAGION


LITANIES wisigothiques p. 68

Notre Père Livre d'Heures p. 101


COLLECTE

Cél.Ô Christ, Fils de Dieu, né d'une vierge en ce monde, Toi qui ébranles et stupéfies les royaumes par la grandeur de ta Nativité et contrains les rois à l'admiration, donne-nous ta crainte, qui est le commencement de la sagesse, afin que nous puissions cultiver et Te présenter un fruit de paix. Toi qui, pour appeler les nations, es arrivé avec la rapidité d'un fleuve, venant naître sur la terre pour la conversion des pécheurs, manifeste le don de ta grâce, afin que, toute frayeur étant bannie, nous Te suivions toujours dans l'amour d'une intime charité.

Par ta miséricorde, ô notre Dieu, qui es béni et qui vis, règnes et triomphes avec le Père et l'Esprit-Saint, aux siècles des siècles.

Ts. Amen.

Clôture p. 53 du Livre d'Heures et ajouter le souhait final :

Cél. Que le Seigneur qui était, qui est et qui vient nous donne sa paix

Ts. Et la vie éternelle. Amen !

À la fin de l'office, il est possible de chanter l'hymne à la Vierge ou le cantique populaire «Venez, divin Messie»


HYMNE p. 53  ou Cantique p. 54

Site fondé par Père Guy Barrandon († 15 Octobre 2011)