VÊPRES DU CINQUIÈME NOM DIVIN

Ô ORIENT

le 21 Décembre


Mémoire de saint Thomas, l'un des douze, apôtre des Indes.

Annonce liturgique

On allume les cinq premières lampes. Le diacre (ou le lecteur) se rend à l'ambon et dit :

Dia. Bien-aimés frères, l'Église continue la série septénaire des Noms divins, qui précède la vigile de Noël. Tous les jours, à vêpres, c'est-à-dire maintenant, elle lance par une antienne solennelle un cri vers le Messie. Aujourd'hui, l'Église fait entendre son cinquième appel au Fils de Dieu et Fils de l'homme : ô orient


OUVERTURE selon l'ordinaire


PSAUME COSMIQUE


ANTIENNE

V. Le Soleil, semblable à un époux qui sort de la chambre nuptiale, s'élance de l'orient avec la joie d'un héros, alléluia!


PSALMODIE Ps 104

Mon âme, bénis le Seigneur...

Reprise de l'antienne


PSAUME 113


ANTIENNE

V. Il se lève à l'orient, Il achève sa course à l'occident, rien ne se dérobe à la chaleur de sa miséricorde, alléluia !


PSALMODIE

Serviteurs du Seigneur, louez !

Louez le Nom du Seigneur !

Béni soit le Nom du Seigneur,

dès maintenant et à jamais !

Du lever du soleil à son déclin,

loué soit le Nom du Seigneur.

Car Il est grand, au-dessus de toutes les nations :

sa gloire, plus élevée que les cieux.

Qui est semblable au Seigneur notre Dieu,

Lui qui siège dans les lieux très hauts,

et qui penche son regard sur le ciel et sur la terre ?

De la poussière Il relève le pauvre,

du fumier Il retire l'indigent,

pour le faire asseoir avec les grands,

avec les princes de son peuple,

Lui qui donne une maison à la femme stérile,

qui en fait une mère joyeuse au milieu de ses enfants.

Ts. Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit, comme il était au commencement et maintenant et toujours et aux siècles des siècles. Amen.

Reprise de l'antienne


Psaume ecclésiastique


ANTIENNE

V. Du soleil levant au couchant, loué soit le Nom du Seigneur, alléluia !


PSALMODIE alternée par deux chantres

Fils unique du Père, Tu descends à nous par la Vierge,

pour nous bénir par la rosée baptismale

et nous régénérer tous par la foi.

Parti des hauteurs du ciel, Dieu a pris la forme d'un homme,

pour y retourner ensuite, vainqueur de la mort.

en nous laissant la joie d'une vie nouvelle.

C'est pourquoi nous Te prions, ô Rédempteur,

viens dans ta miséricorde,

répands en nos cœurs la clarté de la lumière déifiante.

Peuples des Indes, acclamez le Christ, divin orient,

qui par la bouche de Thomas vous apporte la connaissance.

Quand la main de l'apôtre toucha le côté du Seigneur,

il atteignit au comble de tous les biens,

ainsi que d'une éponge mystique, il en exprima une fontaine de bienfaits.

Et il y puisa la vie éternelle,

en chassant l'ignorance hors des intelligences,

et en faisant sourdre abondamment les dogmes divins de la connaissance de Dieu.

Ts. Gloire au Père au Père et au Fils et au Saint-Esprit, comme il était au commencement et maintenant et toujours et aux siècles des siècles. Amen.

Reprise de l'antienne


RÉPONS BREF

V. Le Seigneur est proche, alléluia !

R. Venez, adorons-Le, alléluia, alléluia !


LECTURE Is 60, 1-3


RÉPONS LONG de semaine ; cf le Livre d'heures


HYMNE ambrosienne p. 48

Lumière joyeuse


COLLECTE p. 49


PSAUME lucernaire et strophes patristiques ton 3

(ménologe grec de décembre)

Cél. Que ma prière s'élève comme l'encens devant Toi, et l'élévation de mes mains comme le sacrifice vespéral.

1. Ton incrédulité et ta foi, ô Thomas, ta proclamation du Dieu et Seigneur de toute créature, ont rendu stables ceux qui étaient dans la tentation. Tu as confessé l'Incarné pour nous sur cette terre, l'Incarné soumis à la mort, percé de clous, et dont le côté, ouvert par une lance, répand la vie.

2. Tu fais resplendir la terre des Indes, ô contemplateur de la divinité ; après avoir rendu ces peuples à la lumière, tu renverses les temples de leurs idoles par la puissance de l'Esprit-Saint.

3. Tu élèves les peuples de l'Orient, ô très prudent apôtre, jusqu'en la charité de Dieu, pour la louange et la gloire de l'Église. Tu es la coupe mystique de la connaissance du Christ.

4. En toi se réjouissent les âmes des fidèles, les peuples que tu retires de l'abîme de l'ignorance avec les filets de l'Esprit. Percé aussi de la lance en ton propre côté, tu imites la passion de ton Seigneur et ton Dieu, alléluia !

5. Heureux le sein de la Vierge Marie, qui porte le Dieu invisible : Celui que sept trônes ne peuvent contenir a daigné habiter en elle.


Magnificat

On augmente l'éclairage de l'église.


PRÉFACE aux fidèles

Cél. Je vois un mystère étrange et très glorieux : la grotte devient le Ciel, la Vierge devient le trône chérubique et la crèche le contenant dans lequel se couche l'lncontenable, le Christ Dieu. En le glorifiant, magnifions la Vierge.


GRANDE ANTIENNE du cinquième Nom divin

Ô Orient, splendeur de la lumière éternelle et Soleil de justice, viens et ne tarde pas, viens éclairer ceux qui sont dans les ténèbres et l'ombre de la mort.


CANTIQUE

Petite antienne du cinquième Nom divin

À intercaler tous les trois versets du Magnificat.

Ô Orient, viens éclairer ceux qui sont dans les ténèbres et l'ombre de la mort.


TRISAGION


LITANIES wisigothiques p. 51

Notre Père


COLLECTEs (Bréviaire wisigothique)

Cél. Seigneur Jésus-Christ, Tu as posé sur la tête de ton saint martyr, l'apôtre Thomas, la couronne de pierres précieuses de la foi bien fondée, afin qu'ayant cru en Toi, il ne soit pas confondu, et qu'ayant donné sa vie pour Toi, il soit honoré du diadème. Par sa prière, Seigneur, construis en nous, tes serviteurs, une foi véritable, une confession pleine de zèle, par laquelle nous Te rendions témoignage avec une prompte dévotion devant les persécuteurs.

Que, par le secours d'un tel martyr, nous ne soyons pas confondus en ta présence et en celle de tes anges, par ta miséricorde, ô notre Dieu, qui es béni et qui vis, règnes et triomphes avec le Père et l'Esprit-Saint aux siècles des siècles.

Ts. Amen !

Cél. Ô Orient, Auteur de la lumière, Toi qui fécondes toutes choses, Tu viens visiter un peuple indigne et, par la bouche du Précurseur, Tu accomplis les oracles prophétiques dont les accents retentirent au cours des siècles. Toi qui réalises ces prophéties par les œuvres que le Baptiste fait paraître au désert, accorde à ton peuple qui Te supplie la grâce de Te servir sans crainte, afin que, par les entrailles de ta miséricorde, et étant remplis de science, nous obtenions d'être dirigés par la vérité, ô Toi qui vis et règnes avec le Père et l'Esprit-Saint, aux siècles des siècles.

Ts. Amen !

Clôture p. 53

À la fin de l'office, il est possible de chanter l'hymne à la Vierge ou le cantique populaire «Venez, divin Messie»


HYMNE p. 53  ou Cantique p. 54

Site fondé par Père Guy Barrandon († 15 Octobre 2011)