SEXAGÉSIME



PRÆLEGENDUM


Ch.      Réveille-Toi, pourquoi dors-Tu, Seigneur ?

             Réveille-Toi, ne nous repousse pas à jamais. Pourquoi détournes-Tu ta Face ?           

             Pourquoi oublies-Tu notre oppression ? Notre corps est attaché à la terre,

             lève-Toi pour nous secourir et pour nous délivrer.

V.         Ô Dieu, nous l'avons entendu de nos oreilles, /  nos pères nous l'ont conté.

             Gloire au Père...


Après le kyrie, on chante la grande antienne du Magnificat : «Tu sèmes dans mon âme...».



COLLECTE


Cél.     Seigneur Dieu, Tu sais que notre assurance ne s'appuie nullement sur nos

              actions humaines ; accorde-nous, dans nos difficultés,  la protection de saint Paul, 

              le docteur des Gentils.  Ô Toi qui  vis  et règnes dans les siècles des siècles.



GRADUEL


Ch.      Que les nations sachent que ton Nom est Dieu, /

             que Toi seul, Tu es le Très-Haut sur toute la terre.

V.         Mon Dieu, rends-les semblables à un tourbillon, /

             au chaume qu'emporte le vent.



ÉPÎTRE                                     2 Co 11, 19-33 et 12, 1-9.


ALLÉLUIA


Ch.      Alléluia, alléluia !

V.         Affermis-moi quand je marche sur ta route /

             afin que mes pieds ne trébuchent pas.

             Alléluia !



ÉVANGILE                              Lc 8, 4-15



PRÉFACE DE L'OFFERTOIRE


Cél.     Mes bien-aimés frères, la grâce vous suffit.

    Ne vous glorifiez pas, afin que nul ne se fasse de vous une idée supérieure à ce que vous êtes.

        Si votre frère est faible, soyez faible avec lui, ne manifestez pas votre supériorité.

        S'il tombe, que le feu de compassion vous dévore et non le jugement.

        Si vous recevez des révélations et des grâces célestes, abstenez-vous de vous enfler; préférez que la puissance de Dieu s'accomplisse dans votre faiblesse.

        Si l'ange de Satan vous soufflète par des maladies et des épreuves, résignez-vous, afin que la force du Christ vous habite et que la vertu de l'Esprit demeure dans vos cœurs.

        Nous nous glorifions, nous vos pasteurs, de nos infirmités.

        Priez donc pour que l'Esprit puissant vienne à notre aide, car il incombe à notre ministère de traverser les portes du paradis mystique,

        d'entrer dans le lieu saint où les anges se tiennent avec tremblement et respect,

        de prononcer les paroles ineffables de la sublime eucharistie qu'il n'est pas permis de dévoiler aux profanes et d'oser apporter l'offrande sainte, l'hostie sans tache, l'Agneau immaculé, notre Seigneur Jésus-Christ ;

        mais en vérité, c'est Lui qui offre et qui est offert, qui reçoit et qui Se distribue, co-éternel au Père et au Paraclet, aux siècles des siècles.



SECRÈTE


Cél.     Seigneur, que le sacrifice que nous T'offrons nous vivifie perdurablement et nous fortifie.



DIPTYQUES du commun.



POST-NOMINE


Cél. Jésus tout-puissant, Tu as promis à Noë par le signe de l'arc-en-ciel de ne plus ensevelir   

        dans les eaux de ta  justice,  à  cause de  nos péchés, la race humaine ;

        maintenant à nous qui sommes régénérés par les eaux du baptême et par l'Esprit, lavés       

        dans ton sang très précieux, accorde-nous la promesse de nous mettre en sécurité, non      

        plus dans l'arche mais en ton cœur aimant, afin que tous nos frères aînés, vivants et défunts,

        Te connaissent seul Sauveur du monde, Ami de l'homme, coéternel au Père  et  au Paraclet.

        À Toi louanges, bénédiction, sagesse, honneur, puissance, force et actions de grâces aux siècles  

       des siècles.



BAISER DE PAIX


Pendant que le chœur chante, le célébrant dit à voix basse :


Cél.  Comme jadis, Tu envoyas la colombe de paix avec un rameau d'olivier, envoie-nous la       

        paix entre frères par ton Saint

Site fondé par Père Guy Barrandon († 15 Octobre 2011)