Solennité de la sainte-rencontreLien vers Homélie

SOLENNITÉ DE LA SAINTE-RENCONTRE


BÉNÉDICTION DES CIERGES


À la fin des Laudes, quand le chœur chante le Gloria, le clergé se rend vers la table où sont déposés les cierges, devant les portes saintes. Le Gloria terminé, le prêtre dit :


Cél.      Le Seigneur soit toujours avec vous !

Ts.         Et avec ton esprit

Cél.      Bien-aimés frères, invoquez avec moi le Seigneur Saint, Père Tout-Puissant, Dieu éternel qui,   de rien, créa toutes choses et qui, par le travail des abeilles voulut transformer cette substance en cire et qui, en ce jour, accomplit la demande du juste Siméon.

   Prions-Le humblement, afin que, par l’intercession de la bienheureuse Marie toujours Vierge, dont nous célébrons aujourd’hui la fête avec dévotion, et par les prières de tous les saints, Il daigne bénir et sanctifier ces cierges, pour l’usage des hommes, pour la santé des corps et des âmes, sur terre comme sur mer et dans les airs. Que le Seigneurexauce de son Sanctuaire céleste et du Trône de sa Majesté, la voix de son peuple qui désire les porter avec honneur dans ses mains et louer par ses chants la Triple Lumière. Que Dieu soit propice à tous ceux qui crient vers Lui et qu’Il a rachetés par le précieux Sang de Son Fils. Prions le Seigneur !

Ts.        Kyrie eleison !


Cél.      Dieu Tout-Puissant et éternel, qui as présenté aujourd’hui ton Fils Unique dans ton saint temple, pour qu’Il soit reçu dans les bras de saint Siméon, nous supplions instamment ta clémence de daigner bénir, sanctifier et, par la lumière de ta souveraine bénédiction, allumer ces cierges que nous, tes serviteurs , recevons et désirons porter allumés pour la gloire de ton Nom, afin qu’en Te les offrant, ô Seigneur notre Dieu, rendus dignes et embrasés du feu sacré de ta très douce charité, nous méritions d’être présentés dans le Temple saint de ta gloire. Par le même Jésus-Christ qui vit et règne avec Toi et le Saint-Esprit aux siècles des siècles.

Ts.        Amen !


Dia.     Prions le Seigneur !

Ts.        Kyrie eleison !


Cél.    Seigneur Jésus-Christ, Vraie Lumière qui illumine tout homme venant en ce monde, répands ta bénédiction sur ces cierges et sanctifies-les de la lumière de ta grâce : fais que, par ta bonté, comme ces luminaires brillants d’une lumière visible chassent les ténèbres de la nuit, ainsi nos coeurs illuminés d’une lumière invisible, c’est-à-dire par la splendeur du Saint-Esprit, soient délivrés de l’aveuglement de tous les vices, afin que, l’œil de notre âme étant purifié, nous puissions voir les choses qui Te sont agréables et utiles à notre salut, et qu’ainsi, après les ténèbres dangereuses de ce siècle, nous méritions d’arriver à la lumière indéfectible.

Par Toi, ô Christ Jésus, Sauveur du monde, qui dans la Trinité parfaite vis et règnes, Dieu dans les siècles des siècles.

Ts.        Amen !


Dia.     Prions le Seigneur !

Ts.        Kyrie eleison


Cél.    Dieu Tout-Puissant et éternel, qui, par Moïse Ton serviteur, as ordonné de préparer une   très pure liqueur d’huile pour les lampes qui devaient brûler sans cesse en Ta Présence, répands dans ta bonté la grâce de ta bénédiction sur ces cierges, de sorte que, pendant qu’ils nous donneront la lumière extérieure, par ta grâce, la lumière de ton Esprit ne manque pas intérieurement à nos âmes.

Par notre Seigneur Jésus-Christ, en l’Esprit-Saint aux siècles des siècles.

Ts.        Amen !


    On allume les cierges


Dia.      Prions le Seigneur !

Ts.        Kyrie eleison !


Cél.    Seigneur Jésus-Christ qui, apparaissant aujourd’hui parmi les hommes dans la substance de notre chair, as été présenté par tes parents au Temple, Toi que le vénérable vieillard Siméon, irradié de la lumière de ton Esprit, a reconnu, reçu et béni, fais, dans ta bonté, qu’illuminés et instruits par la grâce du même Esprit-Saint, nous Te reconnaissions avec vérité et T’aimions avec fidélité.

Toi qui avec Dieu le Père dans l’Esprit-Saint, vis et règnes, Dieu dans tous les siècles des siècles.

Ts.        Amen 

Pendant que le chœur chante «Lumière qui doit se révéler», le célébrant asperge les cierges déposés sur la table, puis il passe parmi les fidèles, asperge et bénit leurs cierges.

Ch.      Lumière qui doit se révéler aux nations et la gloire de ton peuple Israël !

V.        Et maintenant, Seigneur, laisse ton serviteur, selon ta parole, s’en aller en paix


Ch.      Lumière qui doit se révéler aux nations et la gloire de ton peuple Israël !

V.         Parce que mes yeux ont vu le Salut qui vient de Toi

Ch.      Lumière qui doit se révéler aux nations et la gloire de ton peuple Israël !

V.         Que Tu as préparé pour être mis à la face de tous les peuples.


Ch.      Lumière qui doit se révéler aux nations et la gloire de ton peuple Israël !

V.         Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit


Ch.      Lumière qui doit se révéler aux nations et la gloire de ton peuple Israël !

V.         Comme il était au commencement et maintenant...


Ch.      Lumière qui doit se révéler aux nations et la gloire de ton peuple Israël !


Dia.      Le Verbe du Père est la lumière, alléluia !

R.         Le Corps virginal est la cire, alléluia, alléluia !


Dia.      Le cierge étincelant est le Christ, alléluia !

R.         Il éclaire nos cœurs par la sagesse, alléluia, alléluia !


Dia.      Et celui qui était dans l’erreur, alléluia !

R.          S’élance dans la vertu, alléluia, alléluia !

Dia.      Prions le Seigneur !

Ts.        Kyrie eleison !


Cél.    Ô Christ, Tu es la vraie lumière qui éclaire tout homme venant en ce monde ; que la lumière de ta Face brille sur nous, afin que nous contemplions ta lumière inaccessible ; par la prière de la toute sainte, toute pure Vierge Marie, Mère de Dieu, et de tous les saints aux siècles des siècles.

Ts.       Amen !


PROCESSION


            Le chœur suivi du clergé s’avance vers la sortie de l’église et revient vers le sanctuaire

            Pendant la procession, le chœur chante recto-tono avec le canonarque :

            «Sion, orne ta chambre...»


Dia.Procédons en paix !

Ts.       Au Nom du Christ, amen !


Ch.      Sion orne ta chambre nuptiale et reçois le Christ-Roi. Accueille avec amour Marie qui est la Porte du ciel, car elle tient dans ses bras le Roi de Gloire, Celui qui la Lumière nouvelle. La Vierge s’arrête, présentant sin Fils engendré avant l’aurore. Siméon Le reçoit dans ses bras et annonce au peuple qu’Il est le Maître de la vie et de la mort et le Sauveur du monde.

MESSE


            La procession terminée, le célébrant entonne tout de suite le :


TRISAGION

            après le Kyrie, on chante la grande antienne du Magnificat :



GRANDE ANTIENNE

Ch.Salut ! Pleine de grâce, Mère pure de Dieu et Vierge. De toi a resplendi le Soleil de justice, Christ notre Dieu, illuminant ceux qui sont dans les ténèbres. Et toi, juste vieillard, sois dans la joie, car tu as reçu dans tes bras le Libérateur de nos âmes, Celui qui nous donne la Résurrection.


COLLECTE

Cél.    Dieu Tout-Puissant et éternel, en ce jour où ton Fils Unique incarné, en un corps semblable au nôtre, fut présenté au Temple, nous venons humblement supplier ta Majesté pour qu’à notre tour, nous puissions nous présenter à Toi avec des âmes purifiées.


GRADUEL – ton 8

Ch.Le Désiré des nations viendra - Je remplirai de gloire cette maison /                      

            dit le Seigneur des armées.

V.        La gloire à venir de ce Temple dépassera l’ancienne /

            et dans ce lieu Je donnerai la paix !


ÉPÎTRE           Hébreux 9, 1-5


ALLELUIA – ton 8

Ch.Alléluia, alléluia !

V.        Ce n’est point le vieillard qui Me porte, c’est Moi qui conduit le vieillard /

car il me demande la délivrance. Alléluia !



ÉVANGILE                            Luc 2, 22-32



LITANIES



POST-PRECEM


Cél.    Seigneur, de Toi vient le salut du monde, sauve donc ton peuple, reviens dans ton Temple saint et exauce nos prières, par ta miséricorde et ton amour de l’homme...


                                               Le Credo est omis



PRÉFACE DE L’OFFERTOIRE


Cél.    Aujourd’hui on a vu dans Sion le Dieu des dieux.

Aujourd’hui, on dit de toi des choses merveilleuses, Jérusalem, cité du grand Roi. Ouvre tes portes à Celui qui a ouvert toutes les barrières du ciel, à Celui qui a ouvert les portes du Paradis.

Aujourd’hui, Dieu vient de Théman à Sion ;aujourd’hui, le céleste Époux avec Sa Mère, dans le sein de laquelle Il a célébré ses noces avec l’humanité, Se rend présent au Temple.

Filles de Sion, sortez à sa rencontre, allumez vos lampes, portez des lumières de fête, ornez les robes de vos âmes pour le Christ, l’Époux. Et nous, peuple des Gentils, accourons en même temps que Sion, en portant nos lampes.

Battez des mains, toutes les nations ! Venez et voyez les œuvres de Dieu, pays de toutes les extrémités de la terre ! Que toute langue chante, que toute bouche entonne des psaumes, que tout homme glorifie l’Enfant-Dieu, âgé de quarante jours et pourtant plus ancien que les siècles, petit enfant et l’Ancien des jours, enfant à la mamelle et l’auteur des mondes. C’est cet Enfant qui apporte la rédemption à Adam, qui refait la beauté d’Ève, qui appelle les païens, qui illumine le monde. Tout brillants de lumière et de joie, ornons somptueusement nos lampes ! Comme des fils de lumière, apportons nos cierges au Christ, notre vraie lumière ; Lumière qui est apparue au monde pour instruire les Gentils !

Nous donc, lumières de lumière, plus splendides que la neige, rayonnons de clarté. Tous, acclamons les signes particuliers de cette fête ; proclamons notre joie aujourd’hui et toujours ! Formons des chœurs avec les anges, rassemblons-nous avec Jérusalem ! Venons et soyons sanctifiés avec le Temple qui reçoit Jésus ; exultons avec la Vierge ; éclatons en louanges avec elle ! Offrons avec Joseph, notre corps et notre âme comme deux colombes ; serrons le Christ dans nos bras avec Siméon et, avec Anne, confessons pour notre compte que nous avons trouvé les biens éternels.

      Pressez-vous, bien-aimés frères, d’invoquer avec moi l’Esprit-Saint afin qu’Il soutienne mes mains défaillantes qui osent apporter pour vous la Sainte Oblation de notre Seigneur Jésus-Christ, car en vérité c’est Lui qui offre et qui est offert, qui reçoit et qui distribue, co-éternel au Père et à l’Esprit-Saint aux siècles des siècles.



SECRÈTE


Cél.    Écoute nos prières,  Seigneur,  et,  pour rendre digne de Toi les dons que nous venons de présenter au regard de ta majesté, accorde-nous le soutien de Ton amour paternel.



DIPTYQUES



POST-NOMINE


Cél.    Ô Jésus Tout-Puissant qui, pour la purification des mères ordonnas d’offrir deux tourterelles et deux jeunes colombes, reçois-nous comme des hosties vivantes, Toi qui Te fais notre hostie ; purifie les âmes de nos défunts et de tous les fidèles, les portant dans tes bras vers le Temple supra-céleste, Toi qui as purifié et racheté l’Église catholique, par ton Sang précieux, afin que tous Te connaissent, Toi, seul Sauveur du monde, Ami de l’homme, co-éternel au  Père et au Paraclet.

       (Haut) A Toi, louanges, bénédiction, sagesse, honneur, puissance, force et actions de grâces, aux siècles des siècles.



BAISER DE PAIX


            Pendant que le chœur chante, le célébrant dit à voix basse :


Cél.    Fais retentir en nous, Seigneur, la voix heureuse du juste Siméon. Donne-nous une piété semblable à la sienne, car nous avons vu aujourd’hui ton salut, et nous avons cru en Lui, et procure-nous une paix durable entre frères, dès maintenant et à jamais. Amen !



IMMOLATIO


Cél.    Il est vraiment digne et juste, équitable et salutaire de Te rendre grâces en tout temps et en tous lieux, Seigneur Jésus-Christ qui, en ce jour, est apparu parmi les hommes, dans sa substance de chair et, devenant enfant, a effacé l’enfantillage du péché adamique.

Il Se laisse aujourd’hui présenter au Temple par Ses parents, Lui pour qui le Temple fût bâti.

Le vénérable vieillard Siméon, éclairé par la Lumière Incréée de ton Esprit, Le reconnaît comme son Maître, L’accueille comme son Roi, Le bénit comme Sauveur des nations.

Fais que, éclairés et instruits par ton Esprit, nous aussi ton peuple saint, nous puissions Te connaître en vérité, T’aimer avec fidélité, Te chanter avec conscience, unis aux armées célestes, aux trônes et aux chérubins qui ne cessent de T’adorer en disant :



POST-SANCTUS


Cél.    Hosanna ! Gloire à Toi au plus haut des cieux ! Siégeant sur les Chérubins qui chantent ta Triple Gloire, ton Verbe Se laisse porter par le vieillard pour notre salut.

Paix sur la terre ! Le Puissant Se fait enfant, afin d’effacer l’enfantillage du péché de nos premiers parents. Les nations voient ta Lumière et l’Église est remplie de ta Gloire, car Ton Fils est venu nous sauver et nous racheter par son Sang précieux, Lui notre Seigneur Jésus-Christ, qui la veille de sa Passion, prit du pain dans ses mains saintes et vénérables, leva les yeux au ciel vers Toi, Père Saint, Dieu Tout-Puissant et éternel, rendit grâces, le bénit, le rompit et le donna à ses apôtres et disciples en disant :



LIBERA NOS


Cél.     Délivre-nous des discordes entre frères, des hérésies, des  schismes et de toute haine et jalousie ; introduis-nous dans la paix profonde, car c’est à Toi qu’appartiennent le règne la puissance et la gloire aux siècles des siècles.



TRIPLE ÉLÉVATION


Cél.      Le petit Enfant porté par le juste Siméon est vainqueur, alléluia !

Ts.       Celui qui est assis sur les chérubins est vainqueur, alléluia, alléluia !



BÉNÉDICTION DES FIDÈLES


Cél.    Répands, nous T’en supplions, ô Christ,  Toi Lumière de vérité, Toi qui éclaire et illumine tout homme venant en ce monde, la clarté de Ta face sur cette famille qui est tienne.

Ts.       Amen !


Cél.      Que l’éclat de ta Vérité dirige les peuples.

Ts.       Amen !


Cél.      Que nos cœurs soient saisis par la flamme de ta grâce.

Ts.       Amen !


Cél.      Que, inondés par les rayons de feu de Ton amour pour l’homme, nous persévérions dans la joie.

Ts.       Amen !


Cél.      Que les rayons resplendissants de Ta Révélation purifient nos âmes.

Ts.       Amen !


Cél.      Que les ondes multicolores des dons du Saint-Esprit trans-forment notre vie.

Ts.       Amen !



POST-COMMUNION


Dia.      Bien aimés frères, ayant reçu les saints, bénis, divins et redoutables mystères du Christ, rendons-Lui des actions de grâce, car sous d’humbles apparences, ce sont eux qui nous portent, remplis de la puissance glorieuse de la Majesté divineDemandons à être purifiés de nos souillures, à acquérir la paix et la lumière sans crépuscules. Prions le Seigneur !

Ts.            Accorde, Seigneur !


Cél.            Seigneur notre Dieu, Tu nous as donné tes Sacrements très saints pour affermir en nous ton œuvre de rédemption ; nous T’en prions, par l’intercession de la bienheureuse Marie toujours Vierge, fais-en le remède qui nous sauve  pour la vie présente et pour l’éternité.

Par notre Seigneur qui vis et règnes aux siècles des siècles.



RENVOI 

Pendant la distribution du pain béni, le chœur peut chanter la grande antienne.

Site fondé par Père Guy Barrandon († 15 Octobre 2011)