Stage de Saint-Nectaire 2020

Session du samedi 4 à 19h00 au mercredi 8 juillet à 19h30

Qu’est-ce que l’homme pour que Tu Te souviennes de lui ? […]

Tu l’as fait de peu inférieur à Dieu (Ps. VIII, 5-6)

Essai d’anthropologie chrétienne

I. Lorsque Marie, enceinte du Sauveur, visite sa cousine Elizabeth, elle s’écrie : “Mon âme magnifie le Seigneur et mon esprit est ravi de joie en Dieu mon Sauveur” (Luc I, 46-47).

Lorsque Jésus s’en va vers sa passion glorieuse Il s’écrie : “Mon âme est triste à mourir” (Mt XXV, 38) et sur la Croix : “Père je remets mon esprit entre Tes mains” (Luc XVIII, 46).

Jésus et Marie discernent en eux-mêmes !

Saint Paul, lui, écrit au Thessaloniciens : “Que votre être entier, l’esprit, l’âme et le corps, soit conservé irréprochable lors de l’avènement de Notre Seigneur Jésus-Christ” (I Th. V, 23).

Comprenons au vu de ces textes qu’il est nécessaire de distinguer en nous-mêmes. Un accident très grave est pourtant à l’œuvre : l’ignorance de soi. Pourquoi en est-il ainsi ? Parce que qui est conditionné par l’extérieur n’est pas l’esprit et s’il n’y a pas cet esprit l’homme périclite.

II. Outre cette distinction au sein de la nature humaine l’Homme peut connaître et disposer de son Nom.

Le Christ dit aux apôtres : “Ne vous réjouissez pas de ce que les esprits vous sont soumis mais réjouissez-vous de ce que vos nom sont écrits dans les cieux”. (Luc X, 20)

Opérer dans l’existence fait travailler la nature commune. Il en est comme d’un tissu dont les mailles sont tous les individus de l’histoire. Tout homme entre ainsi en communion ! Cependant chacun aspire en même temps à trouver son nom, ce en quoi il est unique, sa personne ! La tension entre la nature commune et la personne unique forge les sociétés et les civilisations humaines. Elle mène de l’image de Dieu inscrite en l’homme jusqu’à la ressemblance avec la Divine Trinité.

Nous essaierons cette année – la quinzième à Saint-Nectaire – d’apporter des lumières et des méthodes traditionnelles pour cheminer avec nos moyens que sont la nature une et la personne unique.

Les travaux seront dirigés par l’archevêque Germain de l’Église Orthodoxe de France.


TOUTES LES INFORMATIONS EN CLIQUANT ICI !